Commémoration du 74e anniversaire de la libération de Paris

Discours de Delphine Bürkli le 25 août 2018.

« Rien ne m’a jamais fait battre le cœur
Rien ne m’a fait ainsi rire et pleurer
Comme ce cri de mon peuple vainqueur
Rien n’est si grand qu’un linceul déchiré
Paris, Paris soi-même libéré »

Paris libérée par son peuple, c’était il y a tout juste 74 ans. En résonnance avec les mots de Louis Aragon, les parisiens et les parisiennes ont puisé au plus profond de la richesse inouïe de Paris et ont trouvé en eux l’espoir et la force suffisante pour un ultime combat au nom de la liberté.

Continuer la lecture de « Commémoration du 74e anniversaire de la libération de Paris »

Cérémonie de commémoration du 18 juin

Discours de Delphine Bürkli, le 18 juin 2018.

La cérémonie qui nous rassemble en ce jour du 18 juin n’appartient pas, Mesdames et Messieurs, chers collégiens, au passé. Au contraire, elle symbolise un souffle, une espérance, une volonté de croire en notre destin commun, à l’image de ce que le Général de Gaulle espérait pour notre pays, à travers l’engagement qui fut le sien par amour pour sa patrie.

Le 18 juin 1940, la BBC diffusait l’Appel le plus marquant du 20e siècle. Ce message porté par le Général de Gaulle, a germé dans son esprit deux mois auparavant, lorsqu’il croisa sur les routes de l’Aisne les convois de réfugiés, ce qu’il relata plus tard dans ses mémoires « Alors, au spectacle de ce peuple éperdu et de cette déroute militaire (), je me sens soulevé d’une fureur sans bornes. Si je vis, je me battrai, où il faudra, tant qu’il faudra, jusqu’à ce que l’ennemi soit défait et lavée la tache nationale. Ce que j’ai pu faire, par la suite, c’est ce jour-là que je l’ai résolu ».
Continuer la lecture de « Cérémonie de commémoration du 18 juin »

Intervention sur le budget supplémentaire

Intervention de Delphine Bürkli sur le budget supplémentaire au Conseil de Paris, le lundi 4 juin 2018.

Une fois n’est pas coutume dans ce budget supplémentaire : vous communiquez seulement les bonnes nouvelles. Tout ce qui est préoccupant est biffé. Bref, vous continuez à nous raconter des histoires. Je vous cite : « gestion saine des finances », « stabilité fiscale », « engagements tenus » ou encore « la collectivité assure le financement de ses priorités ». En définitive, des mots, rien que des mots pour dire que tout va bien, alors que nous sommes de plus en plus nombreux à Paris à nous inquiéter de l’impact budgétaire de Vélib’2, d’Autolib’, du marché sur les mobiliers urbains publicitaires, et j’en passe.

Dans ce budget supplémentaire, vous semblez donner une bonne nouvelle avec un abondement de 3,2 millions d’euros pour poursuivre l’entretien de la voirie, après avoir baissé de 61 % les crédits dédiés depuis 2014. Ces 3,2 millions d’euros sont sans doute la traduction budgétaire du fameux plan anti-nids de poule annoncé dans la presse à grand renfort de communication. En tout cas, quelle somme dérisoire comparée à l’ampleur des investissements à réaliser. Je me permets d’ailleurs de mettre ce chiffre de 3,2 millions d’euros pour Paris en regard du million d’euros de devis pour les feux tricolores et l’éclairage public, en attente de financement, rien que pour le 9e arrondissement depuis quatre ans.

Continuer la lecture de « Intervention sur le budget supplémentaire »

Commémoration du 8 mai 1945

Discours de Delphine Bürkli, Maire du 9e arrondissement de Paris, le 8 mai 2018.

Discours 8 mai 2018

En cette journée du 8 mai, nous commémorons comme chaque année la fin de la deuxième guerre mondiale en Europe et honorons la mémoire de celles et ceux auxquels nous devons aujourd’hui d’être libres. Parce qu’aux heures les plus sombres de notre histoire, quand tout semblait perdu, que les dirigeants de l’époque avaient choisi la capitulation, des femmes et des hommes se sont soulevés pour continuer le combat aux côtés des alliés, la Grande-Bretagne et l’Amérique, dont nous n’oublierons jamais le sacrifice.

A ces voix, à ces visages de la France résistante, à cette France libre et éternelle, nous rendons aujourd’hui hommage. Au général de Gaulle, à Germaine Tillion, à Raymond et Lucie Aubrac, à Jean Moulin, au Colonel Kieffer, à Honoré d’Estienne d’Orves et Jacques Decour dont les noms sont intimement liés à jamais à notre arrondissement, le général Leclerc et les hommes de la 2e DB, à Rol Tanguy, à Jacques Chaban Delmas et tant d’autres, nous leur devons notre liberté. Sous l’uniforme, dans la clandestinité, dans leur vie quotidienne des milliers de françaises et de français, des anonymes prirent tous les risques, sacrifiant leur vie pour leur patrie.

Continuer la lecture de « Commémoration du 8 mai 1945 »

Journée Nationale du Souvenir de la Déportation 2018

Discours de Delphine Bürkli, Maire du 9e arrondissement de Paris, lors de la Journée Nationale du Souvenir de la Déportation – 29 avril 2018.

Journée Nationale du Souvenir de la DéportationJe dois vous avouer ma grande émotion d’entendre raisonner ce matin dans la cour de la Mairie les voix des enfants de la chorale de la Victoire. En chacune et chacun d’entre vous vit un « Petit Simon ». Vous êtes la représentation même de l’amour, de la vie, de l’espoir et de l’avenir. Et si les étoiles ne sont pas toujours belles quand on les accroche sur le cœur, elles sont bouleversantes de justesse quand elles portent ainsi un message d’espérance et que leurs voix transpercent nos cœurs.

Nous accueillons pour la première fois à la Mairie votre chorale, chère Madame Prys et je tiens à vous en témoigner ma sincère gratitude. La présence des enfants donne une toute autre dimension à notre cérémonie, qui honore la mémoire de ceux qui ont été exécutés au nom de la haine et de la barbarie lors de la Seconde guerre mondiale au siècle dernier. C’était hier.

Continuer la lecture de « Journée Nationale du Souvenir de la Déportation 2018 »

Intervention sur le plan biodiversité

Intervention au Conseil de Paris
Mardi 20 mars 2018
Vous lancez ce matin un vaste plan biodiversité. S’il y a bien un sujet où nous sommes tous d’accord, c’est bien de verdir la capitale et de réintroduire en ville la nature  qui lui est aujourd’hui hostile.
Personne ne peut être contre. Seulement voilà, tout est question de volonté politique et d’actions concrètes. Et là le compte n’y est pas.
Pour ne pas être trop dure dans la critique, cela fait deux années pleines maintenant qu’il n’y aucun plan biodiversité à l’échelle de Paris, donc aucune actions concrètes entreprises.

Continuer la lecture de « Intervention sur le plan biodiversité »

Journée nationale du souvenir pour les victimes civiles et militaires de la guerre d’Algérie – 19 mars 2018

« Un demi-siècle après cette guerre, ces mémoires demeurent vives, et à travers cette cérémonie, comme celle du 5 décembre, nous avons le devoir absolu de se remémorer les douleurs du passé afin d’être en mesure d’envisager l’avenir avec sérénité. C’est tout l’enjeu de la paix des mémoires »

Continuer la lecture de « Journée nationale du souvenir pour les victimes civiles et militaires de la guerre d’Algérie – 19 mars 2018 »

Intervention sur la propreté au Conseil de Paris

Intervention de Delphine Bürkli sur la propreté lors du Conseil de Paris du 5 février 2018.

Si on analyse objectivement la situation de la propreté à Paris, on constate assez vite que le service rendu est totalement partiel aujourd’hui : efficace uniquement sur certaines missions et à certains moments de la journée. Pour moi, tout l’enjeu de « Paris Objectif propre », pour reprendre le titre de votre communication, c’est que la propreté soit un réel service public de qualité toute la journée, sur l’ensemble du territoire, et qu’il réponde aussi parfaitement que possible à l’évolution des attentes et des besoins des Parisiens.

Comme le disait Pierre-Yves BOURNAZEL il y a quelques instants, on ne découvre pas le problème ce matin. Cette année encore, la propreté de Paris est toujours en attente de sa mue matérielle, de sa mue technologique, mais aussi de sa mue en termes de ressources humaines, de management, d’organisation du temps de travail. Je ne développerai pas sur ce sujet, Gypsie BLOCH, Julie BOILLOT et Florence BERTHOUT l’ont dit justement avant moi.

A plusieurs reprises, dans ce Conseil, depuis 2014, j’ai eu l’occasion de dresser un constat objectif de la situation, de vous dire d’avoir une approche globale de l’entretien de l’espace public et de la rue dans son ensemble, de l’entretien de la chaussée aux pieds d’arbres, de regrouper les services de la propreté, de la voirie, des espaces verts, pour créer un pilotage efficace avec une direction d’exploitation déconcentrée dans tous les arrondissements.

Continuer la lecture de « Intervention sur la propreté au Conseil de Paris »