5 questions à Hermine Videau Sorbier

Hermina Videau Sorbier
Hermine Videau Sorbier – numéro 13 de la liste
37 ans. Diplômée en Sciences Politiques (IEP de Paris) et en Philosophie, elle travaille depuis plus de dix ans dans le secteur culturel et est aujourd’hui chargée de mission au sein d’une institution culturelle nationale.

Quel est votre lien avec le 9e ?
Je m’y suis installée avec mon mari en 2006 ; notre fils y est né en 2012 et y fait actuellement ses premiers pas. J’apprécie particulièrement le caractère central de cet arrondissement où l’on se sent au cœur même de la capitale, son brassage et la diversité de ses quartiers à l’identité très marquée, son patrimoine culturel impressionnant bien que sous-exploité, sans oublier sa richesse gastronomique ! Je suis particulièrement attachée au quartier du Faubourg Montmartre qui, entre les passages menant aux Grands Boulevards et ses excellents commerces de proximité, possède un véritable caractère.

Que représente pour vous la candidature de Delphine Bürkli ?

Après 13 ans, il y a une certaine usure de la mandature socialiste et un manque d’imagination réel. Delphine Bürkli incarne le renouveau pour l’arrondissement. Elle a passé toute sa vie dans le 9e qu’elle connaît à merveille ; elle sera le maire de la proximité, mais aussi de l’enthousiasme, car elle déborde d’idées pour améliorer le quotidien des habitants dans des domaines fondamentaux que sont la sécurité ou la propreté mais aussi dans des domaines relatifs au bien-être tels que la nature, la culture ou le sport.

Pourquoi vous êtes-vous engagée à ses côtés ?
Il s’agit de mon premier engagement politique et il était important pour moi que celui-ci ait lieu au niveau local, pour essayer de changer les choses de manière concrète, au sein d’un environnement que je connaissais. J’ai eu la chance que cela puisse advenir grâce à la confiance de Delphine.

Quelle est votre vision du 9e avec Delphine Bürkli ?
Un 9e enfin culturel, proposant à ses habitants une offre attractive et inventive, à la hauteur de l’héritage artistique exceptionnel de leur arrondissement. Un 9e plus vert, où l’on se sente moins enfermé le week-end avec un enfant en bas âge. Un 9e plus propre et plus sûr. Un 9e où il fait bon vivre. Et surtout, un 9e dont les habitants se sentent écoutés par leurs élus en cas de problème mais aussi associés à l’action municipale tout au long de l’année.

Quel message souhaiteriez-vous transmettre pour inciter les Parisiens à soutenir Delphine Bürkli ?

Delphine est la seule à incarner un programme à la fois ambitieux, inventif et réaliste pour le 9e, et prenant en compte les spécificités de l’arrondissement. Elle allie la connaissance parfaite du terrain, le goût pour le contact de proximité et l’expérience que lui confère son mandat de conseiller de Paris depuis 2008, c’est-à-dire tous les atouts pour être un bon maire. Elle a par ailleurs rassemblé autour d’elle une équipe représentative de la diversité du 9e et particulièrement déterminée à changer concrètement les choses. Voter pour elle, c’est faire le choix du changement et de l’enthousiasme.