Chaleureuses félicitations à Sylvain Maillard et à Pierre-Yves Bournazel

« J’adresse mes plus chaleureuses félicitations à Sylvain Maillard et à Pierre-Yves Bournazel, deux hommes que je connais de longue date et pour lesquels j’ai de l’amitié et de l’estime.

Pierre-Yves Bournazel a été élu hier soir Député de la 18e circonscription de Paris (qui englobe le nord-est de du 9e), avec 54% des voix. Je connais son engagement sur le terrain, sa proximité et ses convictions qui sont fortes.

Sylvain Maillard a été élu la semaine dernière, au premier tour, Député de la 1ère circonscription de Paris avec 50.8% des voix. En 2014, j’ai voulu qu’il figure sur ma liste lors des élections municipales pour conquérir le 9e, ce qui lui a permis d’avoir un véritable ancrage. Cette 1ère circonscription, c’est aussi, avec une grande partie du 9e, les 1er, 2e et 8eearrondissements : la tâche sera donc importante et je lui souhaite de réussir dans ses nouvelles fonctions.

Aujourd’hui s’ouvre une nouvelle page de notre Histoire. Notre pays a besoin de réformes. Le Président de la République et son Premier Ministre, Édouard Philippe, se sont engagés dans cette voie auprès des Français pour les mener à bien. Sans leur donner un chèque en blanc et en prenant en compte la forte abstention significative pour ces deux tours de législative, il est de notre responsabilité nous, élus, maires, conseillers régionaux d’être au rendez-vous maintenant de ces réformes.

Quelle que soit l’option que Sylvain Maillard et Pierre-Yves Bournazel ont choisie, porter les couleurs d’En marche ou de la droite et du centre, je ne retiens qu’une seule chose : c’est qu’aujourd’hui ils portent les couleurs de la France et de 63 millions de français.

Je compte désormais sur nos deux députés du 9e, eux qui nous représentent désormais au Parlement pour accompagner le travail d’expérimentation, de concertation, d’évaluation, d’innovation, qu’avec mon exécutif municipal, nous continuerons à faire ici, à Paris et dans le 9e. C’est mon engagement et ma conviction, c’est aussi l’engagement de toutes les bonnes volontés au service de nos concitoyens ».

Intervention sur la rénovation des cités scolaires Jacques Decour et Edgar Quinet

Conseil de Paris 9 mai 2017

C’est avec une satisfaction non dissimulée que je prends la parole sur cette délibération, tant je me suis investie depuis 2014 pour que les cités scolaires Jacques Decour et Edgar Quinet soient enfin la priorité de la région Ile-de-France et de la Ville de Paris.

La Présidente de la Région Ile-de-France, Valérie PECRESSE, et sa Vice-Présidente Agnès EVREN ont, en effet, bâti un programme pluriannuel d’investissement pour la mandature, dont l’un des points majeurs est l’effort financier sans précédent dévolu à la rénovation des lycées franciliens. C’est un plan d’urgence exceptionnel et tout à fait inédit. Ce sont ainsi 5 milliards d’euros, le double de la mandature précédente, qui seront consacrés, d’ici 2020, aux lycées de la Région.
Continuer la lecture de « Intervention sur la rénovation des cités scolaires Jacques Decour et Edgar Quinet »

Hommage à Charles Baron

Hommage à Charles Baron

Ce matin, nous étions réunis à la Mairie du 9e arrondissement de Paris pour commémorer ensemble la journée nationale de la déportation. A cette occasion, j’ai souhaité rendre un hommage tout particulier à Charles Baron, une personnalité exemplaire de l’arrondissement, déporté en 1942 et survivant de la Shoah, disparu en octobre 2016. Voici mon allocution prononcée en présence de sa femme Micheline, de sa famille, d’Eric de Rotschild, Président de la fondation pour la Mémoire de la Shoah et de très nombreux Parisiens. Merci également au Rabbin Sebbag Moshe, à Jacques Canet, Président de la grande synagogue de la Victoire, au Choeur Vercken. Merci à tous pour votre présence.
Continuer la lecture de « Hommage à Charles Baron »

Lettre aux habitants du 9e arrondissement de Paris

Hier se tenaient dans notre pays, pour la première fois sous la 5e République, les élections présidentielles dans un contexte inédit d’état d’urgence. Je veux remercier toutes celles et tous ceux qui ont participé avec courage et responsabilité à ce processus démocratique qui s’est parfaitement déroulé dans l’arrondissement. Je veux également rendre hommage aux forces de police, aux militaires et aux agents de sécurité qui ont assuré notre protection.

Avec un taux de participation de 86,6% (moyenne parisienne: 83%) les habitants du 9e ont répondu massivement présents à ce rendez-vous qui est au cœur de notre vie démocratique. C’est Emmanuel Macron qui est arrivé en tête (42%), suivi de François Fillon (27%) et de Jean-Luc Mélenchon (14%). Le choix des habitants du 9e se portera cependant au second tour entre Emmanuel Macron et Marine Le Pen.

Alors que la candidate d’extrême droite a enregistré une percée dans le pays en recueillant plus de 7 millions de suffrages sur son nom, le Front National, historiquement bas à Paris, recule encore dans notre Ville et tout particulièrement dans le 9e et je m’en félicite. Pour autant, ce score sans précédent doit nous appeler à la plus grande vigilance sur l’exaspération de beaucoup de nos concitoyens.
Continuer la lecture de « Lettre aux habitants du 9e arrondissement de Paris »

Avec Mme Le Pen, ceux qui ont peu n’auront plus rien !

Article paru dans le JDD.

par Nathalie Kosciusko-Morizet, Christian Estrosi, Xavier Bertrand, Delphine Bürkli, Philippe Dallier, Fabienne Keller, Renaud Muselier,
et d’autres membres du Comité de riposte républicaine*

Nous aurions pu écrire que le Front national refuse toujours la République et sa devise. Qu’il défend toujours des thèses xénophobes et populistes. Qu’il n’est toujours ni républicain ni patriote. Qu’il divise toujours les Français et qu’il prospère sur leurs peurs. Qu’il regorge toujours d’individus à la pensée sombre qui détestent les Juifs et contestent la Shoah. Ce discours- là, s’il est nécessaire n’est manifestement plus suffisant. Pour battre le clan Le Pen et qu’aucune voix ne manque à notre candidat François Fillon, il ne suffit plus de stigmatiser son idéologie raciste, il faut le combattre !

Lire la suite de la tribune sur le site du JDD.

Conseil de Paris – décembre 2016

Interventions de Delphine Bürkli

Sur le rapport de la Chambre Régionale des Comptes concernant la fermeture des berges de la Seine rive gauche.
« J’espère que ce sujet fera là aussi l’unanimité, mais j’en doute un peu, parce que piétonniser sans faire de réforme structurelle pour diminuer le nombre de voitures dans Paris n’améliore pas la qualité de l’air. C’est en substance ce que dit ce rapport, dans sa partie consacrée à l’impact de l’aménagement des berges sur la qualité de l’air. De ce point de vue, ce document a le mérite de la clarté puisqu’il confirme que l’aménagement des berges de Seine génère à la fois des reports de circulation et des reports de pollution.
Ainsi, j’ai appris avec stupéfaction que, sur le quai Anatole-France, les niveaux moyens de polluants sont identiques à ceux du boulevard périphérique. Et sur tous les axes de report de circulation, il est indiqué que les niveaux de polluants sont supérieurs de 13 % à 50 % à ceux mesurés sur les grands boulevards parisiens.
Continuer la lecture de « Conseil de Paris – décembre 2016 »