Intervention sur le plan biodiversité

Intervention au Conseil de Paris
Mardi 20 mars 2018
Vous lancez ce matin un vaste plan biodiversité. S’il y a bien un sujet où nous sommes tous d’accord, c’est bien de verdir la capitale et de réintroduire en ville la nature  qui lui est aujourd’hui hostile.
Personne ne peut être contre. Seulement voilà, tout est question de volonté politique et d’actions concrètes. Et là le compte n’y est pas.
Pour ne pas être trop dure dans la critique, cela fait deux années pleines maintenant qu’il n’y aucun plan biodiversité à l’échelle de Paris, donc aucune actions concrètes entreprises.

Continuer la lecture de « Intervention sur le plan biodiversité »

Intervention sur la propreté au Conseil de Paris

Intervention de Delphine Bürkli sur la propreté lors du Conseil de Paris du 5 février 2018.

Si on analyse objectivement la situation de la propreté à Paris, on constate assez vite que le service rendu est totalement partiel aujourd’hui : efficace uniquement sur certaines missions et à certains moments de la journée. Pour moi, tout l’enjeu de « Paris Objectif propre », pour reprendre le titre de votre communication, c’est que la propreté soit un réel service public de qualité toute la journée, sur l’ensemble du territoire, et qu’il réponde aussi parfaitement que possible à l’évolution des attentes et des besoins des Parisiens.

Comme le disait Pierre-Yves BOURNAZEL il y a quelques instants, on ne découvre pas le problème ce matin. Cette année encore, la propreté de Paris est toujours en attente de sa mue matérielle, de sa mue technologique, mais aussi de sa mue en termes de ressources humaines, de management, d’organisation du temps de travail. Je ne développerai pas sur ce sujet, Gypsie BLOCH, Julie BOILLOT et Florence BERTHOUT l’ont dit justement avant moi.

A plusieurs reprises, dans ce Conseil, depuis 2014, j’ai eu l’occasion de dresser un constat objectif de la situation, de vous dire d’avoir une approche globale de l’entretien de l’espace public et de la rue dans son ensemble, de l’entretien de la chaussée aux pieds d’arbres, de regrouper les services de la propreté, de la voirie, des espaces verts, pour créer un pilotage efficace avec une direction d’exploitation déconcentrée dans tous les arrondissements.

Continuer la lecture de « Intervention sur la propreté au Conseil de Paris »

Programme immobilier 39 avenue Trudaine

Intervention au Conseil de Paris. Décembre 2017.

Quelques mots pour dire que je me satisfais de voir à nouveau une délibération sur cette parcelle à l’ordre du jour. Pour la parfaite information de mes collègues, il s’agit de l’ancienne école de commerce Advancia, située au 39, avenue Trudaine.

Le projet initial consistait en un programme de logements privés, de logements sociaux et de crèches, cela remonte à presque 10 ans. A mon arrivée en 2014, le permis de construire était englué dans un certain nombre de recours et le bâtiment était vide depuis 2009, le déménagement ayant été fait entre 2007 et 2009. C’est en résumé l’histoire d’un projet mal préparé et d’une concertation ratée sous la précédente mandature.
Continuer la lecture de « Programme immobilier 39 avenue Trudaine »

Convention de financement avec la caisse des écoles du 9e

Intervention au Conseil de Paris. Décembre 2017.

J’ai entendu votre réponse, Monsieur BLOCHE, à ma collègue Florence BERTHOUT. Je ne parlerai pas de chant du cygne car je veux rester optimiste et vous convaincre d’adopter cet amendement au projet de délibération qui fixe la subvention 2018 pour la restauration scolaire dans le 9e.

Je ne suis pas d’accord avec le montant qui a été fixé par la Ville cette année à l’issue du dialogue de gestion avec notre directrice de la caisse des écoles du 9e. Un montant qui est en baisse de 83.319 euros, par rapport aux deux subventions perçues en 2017, et sous-évalué par rapport aux demandes formulées pendant le dialogue de gestion et qui correspondent aux objectifs fixés.
Continuer la lecture de « Convention de financement avec la caisse des écoles du 9e »

Rapport de la Chambre régionale des comptes sur la gestion des piscines parisiennes

Intervention au Conseil de Paris. Décembre 2017.

Moi aussi, j’ai trouvé intéressant et instructif ce rapport, mais peut-être pas pour les mêmes raisons que Mme SIMONNET. Il dresse un bilan plus que mitigé de l’action de la Ville de Paris en matière de bonne gestion et de pilotage global de ses équipements, et certains passages sont même affligeants et accablants sur votre gestion.

J’ai entendu en 2015 les bonnes volontés affichées par la Ville au moment de l’adoption du Plan « Nager à Paris » mais bon nombre de débats restent en suspens à l’heure actuelle.

Le premier point noir porte évidemment sur la gestion des ressources humaines par la Ville qui, passez-moi l’expression mais elle est de circonstance, se fait vraiment au doigt mouillé. La gestion RH est caractérisée par une vraie désorganisation qui s’en ressent jusqu’à l’accueil du public et il suffit de prendre connaissance des registres remplis par les usagers sur place pour s’en rendre compte.
Continuer la lecture de « Rapport de la Chambre régionale des comptes sur la gestion des piscines parisiennes »

Communication sur la rentrée scolaire


Conseil de Paris – Septembre 2017

Je souhaiterais ce matin insister sur trois sujets essentiels sur lesquels les réponses que vous apportez sont loin d’être satisfaisantes pour garantir les meilleures conditions d’enseignement.

D’abord, premier sujet, quel toit on met sur la tête des enfants?
Excusez-moi ici de redonner à César et en particulier aux maires d’arrondissement ce qui leur revient : dans votre communication vous évoquez les nombreux chantiers d’entretien et de rénovation dans les écoles menés par vos services : dois-je rappeler que ceux-ci sont décidés par les maires d’arrondissement dans le cadre de leur budget d’investissement. Cela aurait été charitable de nous rendre ainsi hommage dans votre communication, surtout quand je pense à mes collègues des 15e et 20e et les presque 100 écoles qu’ils ont chacun à entretenir. Chaque maire d’arrondissement pourra d’ailleurs témoigner de l’étroitesse de l’enveloppe allouée par la Ville de Paris dans le cadre des IIL pour mener ces travaux face à l’immensité du patrimoine scolaire et son état – il faut bien le dire – de vétusté. Mme Cordebard, alors que, c’est votre dernière communication avant de devenir, et je vous le souhaite tant le poste est exaltant, Maire d’arrondissement, pensez-y en transmettant vos dossiers à votre successeur !
Continuer la lecture de « Communication sur la rentrée scolaire »

Intervention sur la rénovation des cités scolaires Jacques Decour et Edgar Quinet

Conseil de Paris 9 mai 2017

C’est avec une satisfaction non dissimulée que je prends la parole sur cette délibération, tant je me suis investie depuis 2014 pour que les cités scolaires Jacques Decour et Edgar Quinet soient enfin la priorité de la région Ile-de-France et de la Ville de Paris.

La Présidente de la Région Ile-de-France, Valérie PECRESSE, et sa Vice-Présidente Agnès EVREN ont, en effet, bâti un programme pluriannuel d’investissement pour la mandature, dont l’un des points majeurs est l’effort financier sans précédent dévolu à la rénovation des lycées franciliens. C’est un plan d’urgence exceptionnel et tout à fait inédit. Ce sont ainsi 5 milliards d’euros, le double de la mandature précédente, qui seront consacrés, d’ici 2020, aux lycées de la Région.
Continuer la lecture de « Intervention sur la rénovation des cités scolaires Jacques Decour et Edgar Quinet »

Conseil de Paris – décembre 2016

Interventions de Delphine Bürkli

Sur le rapport de la Chambre Régionale des Comptes concernant la fermeture des berges de la Seine rive gauche.
« J’espère que ce sujet fera là aussi l’unanimité, mais j’en doute un peu, parce que piétonniser sans faire de réforme structurelle pour diminuer le nombre de voitures dans Paris n’améliore pas la qualité de l’air. C’est en substance ce que dit ce rapport, dans sa partie consacrée à l’impact de l’aménagement des berges sur la qualité de l’air. De ce point de vue, ce document a le mérite de la clarté puisqu’il confirme que l’aménagement des berges de Seine génère à la fois des reports de circulation et des reports de pollution.
Ainsi, j’ai appris avec stupéfaction que, sur le quai Anatole-France, les niveaux moyens de polluants sont identiques à ceux du boulevard périphérique. Et sur tous les axes de report de circulation, il est indiqué que les niveaux de polluants sont supérieurs de 13 % à 50 % à ceux mesurés sur les grands boulevards parisiens.
Continuer la lecture de « Conseil de Paris – décembre 2016 »