Intervention sur les mobilités à Paris

Intervention sur les mobilités.
Conseil de Paris
 – Juillet 2018

Aujourd’hui, beaucoup de choses ne fonctionnent pas en termes de mobilité à Paris et pas seulement Vélib’ 2 ou Autolib’. Que l’on soit à pied, en voiture, en transport en commun, bus ou métro, en deux-roues, motorisés ou pas, il faut bien le reconnaître : on étouffe et on bouchonne.

Il n’y a pas non plus assez d’infrastructures pour sécuriser la pratique du vélo. Pire, vous avez mis en place les vélos sans avoir une vision globale de ce que peut être le réseau à l’échelle de Paris, ce qui, finalement, a le don de mécontenter tout le monde, y compris des associations de cyclistes.
Continuer la lecture de « Intervention sur les mobilités à Paris »

Intervention sur le budget supplémentaire

Intervention de Delphine Bürkli sur le budget supplémentaire au Conseil de Paris, le lundi 4 juin 2018.

Une fois n’est pas coutume dans ce budget supplémentaire : vous communiquez seulement les bonnes nouvelles. Tout ce qui est préoccupant est biffé. Bref, vous continuez à nous raconter des histoires. Je vous cite : « gestion saine des finances », « stabilité fiscale », « engagements tenus » ou encore « la collectivité assure le financement de ses priorités ». En définitive, des mots, rien que des mots pour dire que tout va bien, alors que nous sommes de plus en plus nombreux à Paris à nous inquiéter de l’impact budgétaire de Vélib’2, d’Autolib’, du marché sur les mobiliers urbains publicitaires, et j’en passe.

Dans ce budget supplémentaire, vous semblez donner une bonne nouvelle avec un abondement de 3,2 millions d’euros pour poursuivre l’entretien de la voirie, après avoir baissé de 61 % les crédits dédiés depuis 2014. Ces 3,2 millions d’euros sont sans doute la traduction budgétaire du fameux plan anti-nids de poule annoncé dans la presse à grand renfort de communication. En tout cas, quelle somme dérisoire comparée à l’ampleur des investissements à réaliser. Je me permets d’ailleurs de mettre ce chiffre de 3,2 millions d’euros pour Paris en regard du million d’euros de devis pour les feux tricolores et l’éclairage public, en attente de financement, rien que pour le 9e arrondissement depuis quatre ans.

Continuer la lecture de « Intervention sur le budget supplémentaire »

Intervention sur l’obligation de recours aux concours d’architecture.

Intervention de Delphine Bürkli sur l’obligation de recourir à des concours d’architecture pour les bailleurs sociaux. 
Conseil de Paris – Mars 2018

Le Gouvernement prévoit, en effet, de supprimer l’obligation de recourir à des concours d’architecture pour les bailleurs sociaux. Cette piste a été inscrite dans le protocole d’accord qui a été signé avec les entreprises sociales de l’habitat en compensation de la diminution des A.P.L. Même si l’on peut comprendre la nécessité de faire des économies dans les constructions, cette piste ne m’apparaît pas pertinente. Je pense que les concours d’architecture permettent d’encourager la création architecturale. Il me semble que c’est aussi le rôle de la construction publique. En résumé, c’est la garantie de ne pas toujours prendre le moins-disant, mais l’équipe qui propose un projet innovant.

Continuer la lecture de « Intervention sur l’obligation de recours aux concours d’architecture. »

Intervention sur le zonage pluvial. 

Intervention de Delphine Bürkli sur le zonage pluvial. 
Conseil de Paris – Mars 2018

Bien sûr, comme mes collègues maires d’arrondissement, je suis totalement pour le zonage pluvial, tout à fait favorable à l’idée de rendre la ville perméable pour que le moins d’eau possible ne soit rejeté dans les égouts. La vraie question qui se pose et qui n’est pas abordée par ce joli film est « en avons-nous aujourd’hui les moyens » ou plutôt « allez-vous mettre les moyens nécessaires à son application ? »

Continuer la lecture de « Intervention sur le zonage pluvial.  »

Intervention sur les feux tricolores

Intervention de Delphine Bürkli sur l’entretien des feux tricolores.
Conseil de Paris – Mars 2018

Je m’inquiète de voir des feux tricolores provisoires, des câbles d’éclairage public qui pendent à n’en plus finir. Face à cette situation que nous subissons depuis trop d’années, j’ai demandé à la section territoriale de voierie de m’apporter des explications et des chiffres à l’appui. J’invite vraiment tous mes collègues maires d’arrondissement à en faire de même car les données recueillies ont été particulièrement instructives.

D’abord, j’ai appris que les plus anciens devis de réparations dataient de 2011, alors que de nombreux feux tricolores, coffrets, bornes sous trottoirs, luminaires, répétiteurs, candélabres sont dans un état de vétusté avancée et attendent d’être remplacés. Surtout, les 360 devis en attente pour le 9e arrondissement seulement, pas pour Paris, correspondent à un montant de 1.046.480 euros. Cerise sur le gâteau : la mairie centrale a délégué 7.000 euros sur 1.046.480 euros à la S.T.V., la section territoriale de voirie, pour réparer tout cela.

Continuer la lecture de « Intervention sur les feux tricolores »

Intervention sur le plan biodiversité

Intervention au Conseil de Paris
Mardi 20 mars 2018
Vous lancez ce matin un vaste plan biodiversité. S’il y a bien un sujet où nous sommes tous d’accord, c’est bien de verdir la capitale et de réintroduire en ville la nature  qui lui est aujourd’hui hostile.
Personne ne peut être contre. Seulement voilà, tout est question de volonté politique et d’actions concrètes. Et là le compte n’y est pas.
Pour ne pas être trop dure dans la critique, cela fait deux années pleines maintenant qu’il n’y aucun plan biodiversité à l’échelle de Paris, donc aucune actions concrètes entreprises.

Continuer la lecture de « Intervention sur le plan biodiversité »

Intervention sur le Plan Biodiversité

Intervention de Delphine Bürkli sur le Plan Biodiversité.
Conseil de Paris – Mars 2018

Madame la Maire, vous lancez ce matin un vaste Plan Biodiversité. S’il y a bien un sujet où nous sommes tous d’accord, c’est de verdir la Capitale et de réintroduire en ville la nature qui lui est aujourd’hui parfaitement hostile. Personne ne peut être contre. Seulement voilà, tout est question de volonté politique et d’actions concrètes. Et là, le compte n’y est pas.

Pour ne pas être trop dure dans la critique, cela fait maintenant deux années pleines qu’il n’y a aucun Plan Biodiversité à l’échelle de Paris, donc aucune action concrète entreprise. Vous allez me répondre que beaucoup de choses ont été engagées depuis 2011, mais malheureusement ce n’est pas exact et vous avez d’ailleurs l’honnêteté de le reconnaître dans le bilan. Chaque action y est répertoriée avec en regard son état d’avancement et on constate assez rapidement qu’il ne s’est pas passé grand-chose.

Continuer la lecture de « Intervention sur le Plan Biodiversité »

Intervention sur la propreté au Conseil de Paris

Intervention de Delphine Bürkli sur la propreté lors du Conseil de Paris du 5 février 2018.

Si on analyse objectivement la situation de la propreté à Paris, on constate assez vite que le service rendu est totalement partiel aujourd’hui : efficace uniquement sur certaines missions et à certains moments de la journée. Pour moi, tout l’enjeu de « Paris Objectif propre », pour reprendre le titre de votre communication, c’est que la propreté soit un réel service public de qualité toute la journée, sur l’ensemble du territoire, et qu’il réponde aussi parfaitement que possible à l’évolution des attentes et des besoins des Parisiens.

Comme le disait Pierre-Yves BOURNAZEL il y a quelques instants, on ne découvre pas le problème ce matin. Cette année encore, la propreté de Paris est toujours en attente de sa mue matérielle, de sa mue technologique, mais aussi de sa mue en termes de ressources humaines, de management, d’organisation du temps de travail. Je ne développerai pas sur ce sujet, Gypsie BLOCH, Julie BOILLOT et Florence BERTHOUT l’ont dit justement avant moi.

A plusieurs reprises, dans ce Conseil, depuis 2014, j’ai eu l’occasion de dresser un constat objectif de la situation, de vous dire d’avoir une approche globale de l’entretien de l’espace public et de la rue dans son ensemble, de l’entretien de la chaussée aux pieds d’arbres, de regrouper les services de la propreté, de la voirie, des espaces verts, pour créer un pilotage efficace avec une direction d’exploitation déconcentrée dans tous les arrondissements.

Continuer la lecture de « Intervention sur la propreté au Conseil de Paris »