Inauguration de la plaque Adolphe Sax

Inauguration de la plaque Adolphe Sax - Vendredi 21 novembre 2014 - 50, rue Saint-Georges à Paris 9e

Vendredi 21 novembre 2014 – 50, rue Saint-Georges à Paris 9e

« Je suis très heureuse d’être parmi vous ce matin pour inaugurer cette belle plaque en l’honneur d’Adolphe Sax, né le 6 novembre 1814 à Dinant (Belgique) et décédé le 7 février 1894 à son dernier domicile du 16 rue Frochot (Paris 9e). Il fut un homme de génie et de talent. Musicien et facteur d’instruments de musique, il est surtout connu pour avoir inventé le saxophone. Ici, il y a eu la manufacture de Sax avec jusqu’à 200 employés et 45 000 instruments de musique de produits.
Voici la plaque !

Un grand merci à la Maison Selmer pour cette belle réalisation, dans une matière, le letton, que vous commencez à bien manier … depuis 1885 !

Je ne pouvais pas ne pas inaugurer une plaque en l’honneur de cet immense inventeur qu’était Adolphe Sax. Certes de nationalité belge (!), mais permettez-moi de penser, Monsieur le Bourgmestre de Dinant, Cher Richard, qu’il incarnait merveilleusement bien notre arrondissement : il a été l’innovation et la culture.
Continuer la lecture de « Inauguration de la plaque Adolphe Sax »

Réaffirmons la vocation de Paris à être capitale mondiale du marché de l’art

Intervention de Delphine Bürkli au Conseil de Paris.
Le 18 novembre 2014.

Il y a un mois, nous nous réjouissions sur tous les bancs de cette assemblée, de l’inauguration de la Fondation Vuitton et de la réouverture après une très belle rénovation du Musée Picasso à Paris.

Le voeu que je vous présente a pour objet premier de réaffirmer la vocation de Paris à être la capitale mondiale du marché de l’art et pour qu’elle le reste face à la compétition internationale, je vous propose – d’anticiper – de nous mobiliser ensemble contre un projet de texte de loi du Ministre de l’Economie, Emmanuel Macron, qui peut paraître vertueux sur le papier mais qui aura immanquablement des conséquences négatives sur ce secteur essentiel. Je ne veux pas en cet fin d’après-midi accabler M. Macron, qui a déjà fort à faire avec la Maire de Paris depuis ce matin… Mais, dans le texte qu’il présentera au Conseil des ministres dans quelques jours – qui reprend les propositions du rapport du député socialiste Richard Ferrand – il s’agira de fusionner les huissiers avec la profession des commissaires-priseurs qui constitue la tête de pont de la filière du marché de l’art en France et plus encore à Paris.
Continuer la lecture de « Réaffirmons la vocation de Paris à être capitale mondiale du marché de l’art »

Commissaire-priseur, un savoir-faire capital qui ne doit pas disparaître

INTERVIEW – Delphine Bürkli, le maire du IXe arrondissement, présente un vœu devant le conseil de Paris qui vise à dénoncer les effets pervers du futur projet de loi d’Emmanuel Macron. Celui-ci prévoit la fusion de la profession de commissaire-priseur avec celle d’huissier de justice.

Le 17 décembre, le ministre des Finances, Emmanuel Macron, présentera devant le conseil des ministres le projet de loi relatif à une réforme des professions dites réglementées. Il prévoit, notamment, la fusion des métiers de commissaire-priseur et d’huissier de justice. Le Maire du IXe arrondissement, Delphine Bürkli, pense que ce texte, apparemment vertueux, peut avoir des effets pervers sur le marché de l’art en France. Elle donne en avant-première les arguments qu’elle présentera devant le Conseil de Paris.

Lire la suite sur Le Figaro.

Retour sur le conseil d’arrondissement du 6 octobre 2014

Le conseil d’arrondissement du 9e a eu lieu le 6 octobre.
Cette séance, ouverte par Madame le Maire, Delphine Bürkli, a eu lieu tout d’abord pendant une heure, en configuration CA-CICA (Conseil d’Arrondissement-Comité d’Initiative et de Consultation d’Arrondissement).

Dans cette nouvelle configuration, les représentants de cinq associations du 9e ont pu présenter leur association et poser directement aux élus une question spécifique.

Daniel Lebidois, vice-président de l’UNICEF Paris, Vincent Chenille, représentant de l’association « Sérialement-Vôtre », Diane Sourrouille de « Réseau pour la Psychanalyse », Sophie Simonpoli de l’association « Les Papillons Blancs de Paris », et Alain Stalla, président de « Comité des fêtes », se sont exprimés à cette occasion.

La séance habituelle du conseil d’arrondissement a ensuite pris place.
En ouverture, et au titre des informations diverses, Madame la Maire a rappelé la mise en place du nouveau service municipal de crèche de secours dans le 9e, depuis le 1e octobre. Ce service permet désormais aux habitants du 9e d’avoir recours au pied-levé à un mode d’accueil dédié aux moins de 3 ans. Delphine Bürkli a également souligné la présence de plusieurs milliers de personnes lors des journées du patrimoine naturel et culturel les 20 et 21 septembre, à l’occasion desquelles la cour de la mairie avait été transformée en mini ferme. Une convention entre la Ligue de Protection des Oiseaux (LPO) et la mairie a été signée à cette occasion. Concernant la consultation citoyenne dans le cadre du budget participatif, Madame la Maire a précisé que 299 bulletins avaient été déposés dans les urnes de vote réparties dans le 9e arrondissement.

Un point mensuel sur les questions de propreté et de sécurité a ensuite été présenté.
Continuer la lecture de « Retour sur le conseil d’arrondissement du 6 octobre 2014 »

Inscriptions dans les conservatoires municipaux : loterie perdante pour les Parisiens

Communiqué du groupe UMP au Conseil de Paris

La semaine dernière, avaient lieu les premières inscriptions des élèves au sein des conservatoires municipaux pour la rentrée 2014.

Depuis 2013, les Parisiens intéressés doivent appeler le 3975 afin de « centraliser les inscriptions téléphoniques et de proposer une capacité de réponse améliorée ».

A l’évidence, ce système est un échec cinglant et la marque du mépris de l’exécutif pour les conservatoires municipaux.

Dès vendredi dernier, le Maire du 9e Delphine Bürkli dénonçait dans un communiqué le fait que ce système, indisponible pendant plus de deux heures, annonçait après la reprise du service, que toutes les réservations étaient déjà pourvues !

De graves dysfonctionnements dénoncés aussi par le Directeur des Affaires Culturelles dans un email adressé samedi 14 juin aux maires d’arrondissements qui reconnaissait lui-même l’échec de l’opération: il y admet clairement que le nombre d’appels n’a pas été suffisamment « anticipé » et que vendredi, plus de 360.000 appels ont été passés pour 910 places à attribuer.

De très nombreux parents ont contacté leurs élus pour signaler leur mécontentement et leur doute sur la sincérité de ce système de réservation.

Parmi les témoignages reçus, citons le cas d’un parent du 9e qui a procédé à l’inscription de son enfant à 8h04 et qui a obtenu, selon l’opérateur, une des 5 dernières places sur les 60 disponibles dans l’arrondissement ! Sachant qu’il a fallu environ 2 minutes pour procéder à son inscription, cela signifierait que 55 enfants aient été inscrits en 4 minutes !

Alors qu’un second tour d’inscription par téléphone avait été initialement prévu sur le même mode opérationnel le 17 juin, les dysfonctionnements et l’injustice criante qui se cachent derrière ce système ont contraint de reporter ce second tour.

Dépassé, le Premier Adjoint à la Mairie de Paris chargé de la Culture s’est révélé être dans l’incapacité de présenter des preuves tangibles d’une égalité de traitement des demandes et d’efforts réalisés pour améliorer la situation.

Pour lever toute ambigüité et répondre aux questions des parents écœurés, nous demandons :

  • dès cette année, une inspection du système de réservation des places, l’annulation des places attribuées pour la saison 2014/2015 et la révision du système d’inscription pour les débutants au profit d’un tirage au sort sous contrôle d’huissier.
  • Pour la suite, une réelle politique culturelle musicale à Paris et une augmentation des places en conservatoires afin que les Parisiens aient accès à l’apprentissage de la musique, et qu’ils ne soient pas, par exemple, moins bien lotis que les habitants de la petite couronne. À titre d’exemple, à St. Mande 4% des habitants ont accès à une place en conservatoire; à Paris seul 0,9% de la population peut en trouver une.

Inscription aux Conservatoires municipaux de Paris : Delphine Bürkli demande des explications à Bruno Julliard

Communiqué de presse de Delphine Bürkli, Mairie du 9e arrondissement

Le 12 juin 2014, ont eu lieu à Paris les inscriptions des élèves de CP débutants au sein des conservatoires municipaux. Au motif louable d’éviter les très longues files d’attentes qui se constituaient devant les établissements, la Mairie de Paris a décidé de mettre en place un système unique pour tous les conservatoires de Paris par réservation téléphonique.

A l’évidence, ce système, déjà décrié les années précédentes, est un échec cinglant. Plusieurs témoignages d’habitants adressés à Delphine Bürkli rapportent que ce système a été indisponible pendant plus de deux heures pour être finalement à nouveau opérationnel… Mais, une fois rétabli, le service annonçait que toutes les réservations étaient déjà pourvues !

De très nombreux parents ont ainsi contacté la Mairie du 9e pour signaler leur mécontentement et leur doute sur la sincérité de ce système de réservation.

Parmi les témoignages reçus, citons le cas d’un parent du 9e qui a procédé à l’inscription de son enfant à 8h04 et qui a obtenu, selon l’opérateur, une des 5 dernières places sur les 60 disponibles ! Sachant qu’il a fallu environ 2 minutes pour procéder à son inscription, cela signifierait que 55 enfants aient été inscrits en 4 minutes !

Le Maire du 9e est très inquiète alors qu’un second tour d’inscription par téléphone est prévu sur le même mode opérationnel le 17 juin pour les débutants élèves de CE1.

Pour lever toute ambigüité et répondre aux questions des parents écœurés, Delphine Bürkli, Maire du 99e arrondissement, interpellera Bruno Julliard au prochain Conseil de Paris. Si le Premier Adjoint à la Mairie de Paris chargé de la Culture se révèle être dans l’incapacité de présenter des preuves tangibles d’une égalité de traitement, Delphine Bürkli demandera une Inspection du système de réservation des places et l’annulation des places attribuées pour la saison 2014/2015. Elle lui proposera que le système d’inscription pour les débutants soit revu au profit d’un tirage au sort sous contrôle d’huissier.

Visite au Conservatoire

Delphine Bürkli et Claire Gannet au Conservatoire du 9e.

Delphine Bürkli et Claire Gannet, adjointe en charge de la Culture et du Patrimoine, en visite ce mercredi 21 mai au Conservatoire du 9e arrondissement de Paris. L’occasion de faire un état des lieux complet sur les travaux de rénovation nécessaires dans ce lieu culturel clé du 9e, après la rénovation du hall, décidée il y a quelques semaines.