Propreté de Paris : des annonces mais le matériel est HS

Cet été, la presse a largement relayé les problèmes de propreté qui dégradent l’image de Paris et la qualité de vie des Parisiens. Si la Maire de Paris s’est engagée à faire de la propreté sa priorité, les résultats ne sont pas au rendez-vous.

Delphine Bürkli, Maire du 9e arrondissement, était intervenue en Conseil de Paris en octobre dernier pour demander le recrutement de postes d’éboueurs budgétés mais non pourvus. Hier soir, deux vœux ont été adoptés par le Conseil du 9e arrondissement afin de demander à l’exécutif municipal de faire réparer les bouches de lavage hors service et les colonnes à verre.

Les bouches de lavage permettent de fournir de l’eau potable pour accompagner le balayage des rues : plus de 40 sont défectueuses à l’échelle de l’arrondissement mais l’ensemble du territoire parisien est concerné. De nombreuses colonnes à verre enterrées sont également hors service dans le 9e arrondissement et sur tout le territoire parisien.

Delphine Bürkli demande à ce que le plan de renforcement de la propreté, qui sera présenté en novembre en Conseil de Paris, intègre la question des investissements sur le matériel vétuste de la Direction de la Propreté : engins de lavage, remplacement des camion-bennes, réparation des bouches de lavage, des colonnes à verre enterrées…

Inauguration du mur du souvenir au siège du Grand orient

Inauguration du mur du souvenir au siège du Grand orient

Hier, j’inaugurais le mur du souvenir au siège du Grand Orient avec le ministre des anciens combattants et Alexis Govciyan.

Je suis très heureuse et honorée, cher Daniel Keller, d’être parmi vous ce matin, pour un moment important pour l’inauguration du Mur du Souvenir dédié à la mémoire des 500 francs-maçons du Grand Orient de France, victimes de la barbarie nazie et du régime pétainiste.

Je vous remercie de m’avoir conviée à cet événement qui intervient à l’occasion du 2e Forum des Obédiences maçonniques libérales et adogmatiques européennes.

En tant que Maire du 9e arrondissement de Paris, je mesure le privilège d’abriter le Grand Orient de France, première obédience en France, ici, au 16 rue Cadet. Dans ce quartier historique, un quartier de mémoire et de brassages de cultures, vous êtes une institution centrale, vous faites partie de notre patrimoine. Vous lui donnez vie et le rendez vivant au quotidien.

Continuer la lecture de « Inauguration du mur du souvenir au siège du Grand orient »

Cérémonie des 70 ans du 8 mai 1945

Cérémonie des 70 ans du 8 mai 1945

Ce matin, je présidais à la Mairie de ‪#‎Paris9‬, la cérémonie des 70 ans du 8 mai 1945.

Voici mon discours:
Cette cérémonie célèbre la fin du pire conflit jamais connu dans l’humanité. Une violence inédite parce qu’enracinée dans les extrémismes et les idéologies les plus néfastes, 62 millions de victimes, plus de 100 millions de combattants, 61 nations impliquées, 22 millions de km2 de champs de bataille, la seconde guerre mondiale a été une guerre totale d’une ampleur inimaginable … apocalyptique.

Elle avait pour foyer d’origine l’Europe, notre continent.

Nous en sommes responsables parce que cette guerre venait ponctuer des siècles de conflit, un cycle infernal de paix mal négociée, d’esprit de revanche et de tentations hégémoniques qui se répandaient comme une contagion.

La gravité de ce conflit s’explique par cet effet d’accumulation à travers les siècles, cette guerre est l’aboutissement d’un cycle infernal que, déjà, la première guerre mondiale avait annoncé avec ses 65 millions d’hommes mobilisés, ses 8 millions et demi de morts, ses 21 millions de blessés et ses 4 millions de veuves et 8 millions d’orphelins.

Cette montée incessante de la violence et de la folie criminelle fut à son paroxysme dans le conflit dont nous célébrons aujourd’hui la fin.

C’est pourquoi la paix du 8 mai est plus qu’une victoire contre un ennemi, c’est aussi une victoire sur nous-mêmes, nous européens.

Continuer la lecture de « Cérémonie des 70 ans du 8 mai 1945 »

Lundi 20 avril 2015 – Dévoilement d’une plaque en mémoire de Napoléon III – 15 rue Lafitte

Plaque Napoléon III - 15 rue Lafitte - 75009 Paris

Intervention de Delphine Bürkli, Maire du 9:

Nous sommes réunis aujourd’hui pour un moment important : l’inauguration d’une plaque qui commémore le lieu où, dans la nuit du 20 au 21 avril 1808, naquit Charles Louis Napoléon Bonaparte, premier Président de la République de notre histoire et dernier Empereur. Napoléon III est en effet né, ici, dans cet arrondissement, au 15 bis rue Laffitte, alors rue Cerutti.

Fils de Louis Bonaparte, roi de Hollande, frère cadet de l’Empereur Napoléon Ier, et d’Hortense de Beauharnais, fille de l’impératrice Joséphine, Napoléon III marquera durablement notre pays.

Pourtant, et c’est le grand mystère de la figure de Napoléon III, la France ne lui a certainement pas rendu à ce jour l’hommage qu’il mérite.

La géographie parisienne en atteste : le Baron Haussmann a un boulevard majestueux en plein Paris, à deux pas d’ici, qui lui a été consacré, et c’est un fait rare, de son vivant. Pour Louis-Napoléon Bonaparte, il faut attendre plus d’un siècle, 1987 précisément, tardivement, trop tardivement, pour que la Ville de Paris, à l’initiative de son maire de l’époque Jacques Chirac, donne son nom à une place devant la Gare du Nord. Pourtant, sans nier le génie de Haussmann, l’un n’était « que » l’exécutant de l’autre.

En vérité, j’en ai la conviction, on a trop souvent célébré Napoléon III par procuration.

Continuer la lecture de « Lundi 20 avril 2015 – Dévoilement d’une plaque en mémoire de Napoléon III – 15 rue Lafitte »

Jeudi 16 avril 2015 – Représentation en avant-première de la pièce « Ici il n’y a pas de pourquoi » adaptée de l’ouvrage de Primo Levi « Si c’est un homme » – Mairie du 9e

Avant-première de la pièce "Ici il n'y a pas de pourquoi"

Discours de Delphine Bürkli, Maire du 9e

Il y a un an j’organisais ici la projection du film « 24 jours » d’Alexandre Arcady, certains d’entre vous étaient présents déjà.

J’ai alors fait la rencontre de Tony qui interprétait le rôle très très dur du chef du « gang des barbares ».

Notre volonté commune de dénoncer le racisme, l’antisémite, la barbarie, nous a amené à monter ensemble ce nouveau projet : l’adaptation au théâtre inédite du texte de Primo Levi « Si c’est un homme ».

J’ai eu la chance d’assister à une première lecture il y a quelques semaines et vous le verrez dans quelques instants, le poids et la signification des mots de Primo Levi prennent plus que jamais tout leur sens avec l’interprétation de Tony, l’accompagnement musical de Francesco AGNELLO et l’adaptation de Cécilia MAZUR.

Cette année plus que jamais nous sommes dans l’année de la mémoire, et notre arrondissement, par son histoire, par ses habitants passés et présents, se doit de prendre toute sa place dans ce processus de mémoire.
Continuer la lecture de « Jeudi 16 avril 2015 – Représentation en avant-première de la pièce « Ici il n’y a pas de pourquoi » adaptée de l’ouvrage de Primo Levi « Si c’est un homme » – Mairie du 9e »

Vœu pour lutter contre la prostitution dissimulée

Conseil de Paris – Présentation du vœu de Delphine Bürkli, Maire du 9e, pour lutter contre la prostitution dissimulée dans certains salons de massage à Paris

Depuis trop d’années maintenant, sur notre territoire, dans nos quartiers, les autorités parisiennes ont laissé faire … et toléré l’implantation de centaines d’établissements dits « salons de massage » qui n’ont rien à voir avec l’art du massage mais plus à voir avec le retour des maisons closes.

Le vœu que je vous propose, avec mes collègues maires d’arrondissement de mon groupe, vise à remettre au centre des débats la lutte contre la prostitution dissimulée et l’esclavage sexuel qui se déroulent, en ce moment même, dans ces établissements à Paris.

Proposer la labellisation des établissements, tel que je fais, est un premier pas qui doit permettre de distinguer les salons de massage professionnels de qualité, des lieux qui se cachent derrière une devanture pour se livrer à ce type d’activités illégales.

Continuer la lecture de « Vœu pour lutter contre la prostitution dissimulée »