Le projet pour le 9e arrondissement

Le 9e a besoin d’une énergie nouvelle. Forte d’une expérience de six ans au Conseil de Paris, élue du 9e arrondissement en parallèle de mes responsabilités dans le monde de l’entreprise, je veux incarner cette énergie.

Avec Jean-Baptiste de Froment, j’ai su rassembler une équipe formidable autour de moi, qui ressemble à l’arrondissement.

Tous ensemble, nous défendons une nouvelle façon de faire de la politique : résolument tournée vers la culture du résultat, assumant pleinement ses responsabilités. Nous savons qu’il est possible de faire beaucoup mieux pour les habitants du 9e.

Pour eux, je mettrai en place une gouvernance soucieuse des deniers publics et orientée vers le soutien à la croissance et à l’emploi. J’assumerai toutes mes responsabilités en matière de sécurité. Je créerai de nouveaux espaces verts dans l’arrondissement. J’opterai pour une politique sociale faite de droits et de devoirs. J’accorderai une attention constante aux familles et aux jeunes.

Le temps de l’alternance est venu à Paris !

Retrouvez le document du projet, distribué aux habitants du 9e.

Le projet de Delphine Bürkli pour le 9e

Delphine Bürkli, pour le renouveau du 9e

Delphine Bürkli

Le 9e arrondissement, je le connais depuis l’enfance. C’est un attachement de coeur et un partage du quotidien qui font de mon engagement un engagement naturel, sans artifice.

La question du « Pourquoi le 9? » ne se pose donc pas pour moi. En revanche, pourquoi s’engager dans un temps de si forte dévalorisation de l’engagement public ? Cette volonté d’agir, d’être utile aux gens, dans leur vie concrète, c’est d’abord chez moi une disposition d’esprit, un caractère : optimiste, volontaire, sans peur de la difficulté ni de l’effort, je souhaite pouvoir contribuer à transformer la vie des Parisiens pour le meilleur.
Continuer la lecture de « Delphine Bürkli, pour le renouveau du 9e »

La sécurité pour tous : mieux vivre ensemble

Police
Depuis 13 ans, la municipalité sortante a laissé la sécurité de notre ville et de notre arrondissement se dégrader. Petit à petit, elle a abandonné les Parisiens à leur sort comme elle l’a fait en matière de propreté ou de logement. La sécurité est pourtant la première des libertés et la première responsabilité du maire vis-à-vis de ses concitoyens. Cette responsabilité, je m’engage à l’assumer totalement si je suis élue Maire du 9e arrondissement.

Cette dégradation est due à :
la culture de l’excuse de la municipalité sortante, systématiquement indulgente quand il s’agit de la mendicité agressive et de la délinquance des mineurs,
une vidéo-protection totalement insuffisante autour des squares Montholon, Anvers et en général dans le nord de l’arrondissement,
une présence policière trop faible dans les rues,
l’affectation des Agents de Surveillance de Paris à la seule verbalisation des automobilistes au lieu de garantir avant tout la sécurité publique,
le refus par la mairie sortante d’utiliser la préemption des baux commerciaux contre la multiplication de certains types de salons de massage.
Continuer la lecture de « La sécurité pour tous : mieux vivre ensemble »

Le commerce et l’artisanat dans le 9e

Dans notre arrondissement, l’artisanat compte aujourd’hui près de 1600 entreprises avec des savoir-faire d’excellente qualité, dans des secteurs très variés. Ces métiers représentent le patrimoine vivant du 9e ancré dans la tradition mais aussi porté vers la modernité et l’innovation. Nous devons tout faire pour les défendre, car les commerçants et artisans jouent un rôle essentiel dans l’organisation de la vie économique et sociale de nos quartiers.

Or aujourd’hui, de nombreuses contraintes pèsent sur les petites entreprises :
niveau de fiscalité décourageant,
hausse des loyers : d’où des difficultés à s’installer, à se maintenir voire même se développer dans ses locaux,
développement de la mono-activité : qui défigure nos quartiers et menace l’artisanat,
développement mal maîtrisé des enseignes de grande distribution qui fragilise les commerces et artisans indépendants,
difficultés à trouver des apprentis.
Continuer la lecture de « Le commerce et l’artisanat dans le 9e »

Delphine Bürkli, pour le renouveau du 9e

Delphine Bürkli

Le 9e arrondissement, je le connais depuis l’enfance. C’est un attachement de coeur et un partage du quotidien qui font de mon engagement un engagement naturel, sans artifice.

La question du « Pourquoi le 9? » ne se pose donc pas pour moi. En revanche, pourquoi s’engager dans un temps de si forte dévalorisation de l’engagement public ? Cette volonté d’agir, d’être utile aux gens, dans leur vie concrète, c’est d’abord chez moi une disposition d’esprit, un caractère : optimiste, volontaire, sans peur de la difficulté ni de l’effort, je souhaite pouvoir contribuer à transformer la vie des Parisiens pour le meilleur.
Continuer la lecture de « Delphine Bürkli, pour le renouveau du 9e »

L’accueil des tout-petits et l’école

Entrée d'une école maternelle
Dans le 9e, 14% de la population a moins de 15 ans. C’est une chance pour l’arrondissement. Pour les élus, c’est aussi une responsabilité !
Avec la « réforme des rythmes scolaires », nos enfants sont aujourd’hui les cobayes d’une expérimentation totalement improvisée, mise en oeuvre en dépit du bon sens et qui coûtera plus de 80 millions d’euros par an aux contribuables parisiens. Pendant ce temps, de nombreux écoliers sont en situation d’échec scolaire. Et autour de certains collèges, la sécurité n’est pas toujours assurée.
Si vous m’élisez maire du 9e arrondissement, l’éducation, l’accueil de la petite enfance et l’épanouissement des jeunes seront au cœur de mes priorités.

Continuer la lecture de « L’accueil des tout-petits et l’école »

Un 9e arrondissement plus propre

Delphine Bürkli et NKM

Un constat s’impose : le 9e arrondissement est sale. Les poubelles débordent, les trottoirs sont jonchés de déchets et les équipements publics abandonnés.

Face à cette situation, si vous m’élisez Maire du 9e, je m’engage à :

Garantir des trottoirs propres, des poubelles ramassées rapidement et des sanctions pour toute dégradation des équipements publics.

Nommer un adjoint dédié uniquement à la gestion de l’espace public (la propreté, la voirie et les espaces verts).

Déléguer la collecte des bacs à ordures à des entreprises privées comme cela est fait dans les arrondissements voisins du 10e et du 18e.

Réaffecter, grâce à la délégation de service public, les effectifs de la propreté de Paris au nettoyage des rues : leur cœur de métier.

Adapter les horaires en fonction des besoins (par exemple en automne avec le ramassage des feuilles mortes ou pour pallier les intempéries hivernales).

Continuer la lecture de « Un 9e arrondissement plus propre »