Le discours de Delphine Bürkli à la Mutualité pour le meeting de Bruno Le Maire

Le discours de Delphine Bürkli, le mardi 4 novembre à la Mutualité, en soutien à Bruno Le Maire, candidat à la présidence de l’UMP.

« Merci ma chère Florence de nous accueillir dans ton arrondissement ! Et merci à vous tous, mes chers Amis, d’être venus ce soir, si nombreux, à notre invitation, pour manifester votre soutien à la candidature de Bruno, à trois semaines de l’élection ! Trois petites semaines mais pour gagner !

Avec Florence, nous avons plusieurs points en commun. Le premier, c’est que nous sommes devenues les cibles privilégiées de la gauche parisienne. Madame Hidalgo et ses amis ne nous aiment pas et pour cause. Ils étaient si sûrs de conquérir le 5e arrondissement – ils ne l’ont pas gagné. Les socialistes avaient la certitude de conserver le 9e, qu’ils détenaient depuis 15 ans – ils l’ont perdu. Alors, avec Florence, avec vous, Militants de Paris, nous avons déjoué tous les pronostics, conservé brillamment le 5e, fait basculer le 9e et amorcé la reconquête de Paris pour 2020. C’est votre victoire. Alors, merci encore pour votre engagement et pour votre dévouement pendant la dernière campagne municipale ! Car sans vous rien n’aurait été possible ! Vraiment rien !

Le deuxième point commun et non des moindres, c’est notre soutien sans faille à Bruno Le Maire, parce que nous sommes convaincues toutes les deux que tu es cher Bruno, tout simplement, le meilleur candidat pour devenir le Président de notre famille politique.
Continuer la lecture de « Le discours de Delphine Bürkli à la Mutualité pour le meeting de Bruno Le Maire »

Avec moi, soutenez Bruno Le Maire pour l’UMP

Chers Amis,

Il y a quelques mois, à l’occasion des élections municipales de Paris, nous avons vécu une formidable aventure humaine. Nous avons contredit ensemble tous les pronostics et amorcé la reconquête de Paris en reprenant à la gauche le 9e arrondissement.

Aujourd’hui, je crois plus que jamais dans la force de l’enthousiasme et dans la volonté politique. Chaque jour, au contact de nos concitoyens, je vois combien l’attente est forte. Il y a en France une ardente nécessité de renouveau et d’exemplarité. Nous avons besoin de sens, d’avenir et d’optimisme.

C’est à l’UMP que revient cette mission. C’est pourquoi, à l’occasion des élections internes des 29 novembre et 6 décembre 2014, notre famille politique a l’opportunité historique de connaître un renouveau et de créer une dynamique dans la perspective des prochains grands rendez-vous électoraux. Il s’agit pour l’UMP de relever la tête, de débattre entre nous et de définir une nouvelle ligne politique, claire et forte, à présenter aux Français.

Dimanche dernier à Carnac à l’occasion du lancement de sa campagne, j’ai décidé d’apporter officiellement mon soutien à Bruno Le Maire.
Continuer la lecture de « Avec moi, soutenez Bruno Le Maire pour l’UMP »

Inscriptions dans les conservatoires municipaux : loterie perdante pour les Parisiens

Communiqué du groupe UMP au Conseil de Paris

La semaine dernière, avaient lieu les premières inscriptions des élèves au sein des conservatoires municipaux pour la rentrée 2014.

Depuis 2013, les Parisiens intéressés doivent appeler le 3975 afin de « centraliser les inscriptions téléphoniques et de proposer une capacité de réponse améliorée ».

A l’évidence, ce système est un échec cinglant et la marque du mépris de l’exécutif pour les conservatoires municipaux.

Dès vendredi dernier, le Maire du 9e Delphine Bürkli dénonçait dans un communiqué le fait que ce système, indisponible pendant plus de deux heures, annonçait après la reprise du service, que toutes les réservations étaient déjà pourvues !

De graves dysfonctionnements dénoncés aussi par le Directeur des Affaires Culturelles dans un email adressé samedi 14 juin aux maires d’arrondissements qui reconnaissait lui-même l’échec de l’opération: il y admet clairement que le nombre d’appels n’a pas été suffisamment « anticipé » et que vendredi, plus de 360.000 appels ont été passés pour 910 places à attribuer.

De très nombreux parents ont contacté leurs élus pour signaler leur mécontentement et leur doute sur la sincérité de ce système de réservation.

Parmi les témoignages reçus, citons le cas d’un parent du 9e qui a procédé à l’inscription de son enfant à 8h04 et qui a obtenu, selon l’opérateur, une des 5 dernières places sur les 60 disponibles dans l’arrondissement ! Sachant qu’il a fallu environ 2 minutes pour procéder à son inscription, cela signifierait que 55 enfants aient été inscrits en 4 minutes !

Alors qu’un second tour d’inscription par téléphone avait été initialement prévu sur le même mode opérationnel le 17 juin, les dysfonctionnements et l’injustice criante qui se cachent derrière ce système ont contraint de reporter ce second tour.

Dépassé, le Premier Adjoint à la Mairie de Paris chargé de la Culture s’est révélé être dans l’incapacité de présenter des preuves tangibles d’une égalité de traitement des demandes et d’efforts réalisés pour améliorer la situation.

Pour lever toute ambigüité et répondre aux questions des parents écœurés, nous demandons :

  • dès cette année, une inspection du système de réservation des places, l’annulation des places attribuées pour la saison 2014/2015 et la révision du système d’inscription pour les débutants au profit d’un tirage au sort sous contrôle d’huissier.
  • Pour la suite, une réelle politique culturelle musicale à Paris et une augmentation des places en conservatoires afin que les Parisiens aient accès à l’apprentissage de la musique, et qu’ils ne soient pas, par exemple, moins bien lotis que les habitants de la petite couronne. À titre d’exemple, à St. Mande 4% des habitants ont accès à une place en conservatoire; à Paris seul 0,9% de la population peut en trouver une.

Delphine Bürkli propose de reporter la rentrée périscolaire d’une semaine

Lors d’une rencontre avec les directeurs d’école du 9e arrondissement en préparation de la rentrée scolaire prochaine, une difficulté potentielle d’organisation a émergé concernant le déroulement de de la première semaine.

Delphine Bürkli souscrit entièrement à leur proposition de repousser la rentrée des ateliers d’une semaine afin de permettre aux enfants de prendre leurs marques lors d’une séquence entièrement dédiée au temps scolaire. Elle a adressé une lettre à Anne Hidalgo et Benoit Dechambre, Directeur Académique des Services de l’Education National chargé du 1er degré.

Rencontre avec le Président Sarkozy

Deux jours après la commission nationale d’investiture de l’UMP qui l’a désignée à l’unanimité tête de liste dans le 9e, Delphine Bürkli a reçu les encouragements du Président Sarkozy, en visite le 24 novembre dernier dans le 9e arrondissement.

Delphine Bürkli et Sarkozy
Delphine Bürkli et Nicolas Sarkozy au Casino de Paris

Rixe en plein Paris : Inquiétude de l’UMP face à l’escalade de la violence dans Paris

Paris, le 17 septembre 2013

Communiqué de presse de Delphine Bürkli à la suite de la rixe devant le lycée Edgar Quinet – cosigné par Jean-François Legaret, président du groupe UMPPA, maire du Ier arrondissement, Philippe Goujon, député-maire du XVème arrondissement, Président de la Fédération UMP de Paris et Pierre Lellouche, député de Paris, conseiller de Paris.

La rixe qui a eu lieu aujourd’hui devant le lycée Edgar-Quinet dans le IXème arrondissement révèle l’amplification d’un phénomène de violences urbaines de grande intensité, autrefois inconnues à Paris. A l’opposé de l’angélisme de l’équipe sortante qui affirme à qui veut l’entendre que les rues de Paris sont sûres et que la sécurité n’est pas la question du maire de Paris, il est temps de regarder cette réalité en face et de prendre les mesures qui s’imposent, notamment en développant la vidéoprotection et en créant la police de quartier proposées par Nathalie Kosciusko-Morizet.

Inauguration de la place Gabriel Kaspereit

Nous inaugurons ce jeudi 20 juin à 11h00 la place Gabriel Kaspereit, à l’intersection de l’avenue Frochot et des rues Frochot, Victor Massé et Henry Monnier dans le 9e arrondissement.

Place Gabriel Kaspereit
Place Gabriel Kaspereit

C’est une place que j’avais appelée de mes vœux lors d’un conseil de Paris en 2011 pour rendre hommage à cette personnalité parisienne, disparue en 2006 qui a été ministre de Georges Pompidou,  mais surtout élu du 9e arrondissement (Député-Maire) pendant 40 ans.

Cette initiative avait recueilli à l’époque l’assentiment de tous les conseillers de Paris, des deux côtés de l’hémicycle. Il aura fallu deux ans pour que ce projet se concrétise. Ce sera chose faite demain.

En tant qu’élue du 9e arrondissement, qui ait l’honneur de porter aujourd’hui les couleurs de la famille politique à laquelle Monsieur Kaspereit appartenait, je souhaite réaffirmer qu’il a toujours fait montre d’un grand sens de l’intérêt général, et qu’il a su incarner l’engagement politique dans son honneur et sa probité tout au long des 40 années d’action en faveur de Paris.

Cette place qui fait face à l’avenue Frochot est un lieu de notre arrondissement que Gabriel Kaspereit affectionnait beaucoup. Je suis très heureuse pour son épouse qui a été si précieuse dans sa vie, pour sa famille et en particulier pour ses enfants et ses petits-enfants qu’on puisse rendre ainsi hommage à Gabriel Kaspereit en marquant durablement de son empreinte ce si bel arrondissement de Paris.