Débat sur le budget de l’arrondissement : une dérive des dépenses publiques

Intervention de Delphine Bürkli au Conseil d’arrondissement du 1er juillet. 

« La présentation de ce budget n’est absolument pas claire, confuse et tarabiscotée. On ne comprend pas bien où vous voulez en venir, si ce n’est à une augmentation des dépenses à quelques mois d’échéances électorales importantes.

Mairie du 9e

 

En résumé, si je reprends les chiffres que vous avez mis à notre disposition, les mouvements de crédits sont les suivants :

 – au budget de fonctionnement :

+ 428 225 € au titre des reports de droit

+ 30 600 € au titre du transfert des crédits des conseils de quartiers du BI  au BF

– 4 410 € au titre du transfert de dépenses de décoration florale vers la DEVE.

on tombe bien sur les 454 415 €  au total à inscrire au budget de fonctionnement.

 – au budget d’investissement :

+ 129 111 € au titre des reports de droit

– 36 000 € de transfert des crédits des conseils de quartier vers le budget de fonctionnement;

on tombe bien sur les 393 111 €  au total à inscrire au budget d’investissement.

Du coup, quand on regarde le détail des reports de droit qui est donné à la fin de l’exposé des motifs, on se rend compte que les crédits des conseils de quartiers ont disparu, car :

– 30 000 € nettoyage des conservatoires

+ 37 000 € nouvelles classes

+ 200 000 € travaux

+ 190 000 € factures 2012 non payées

 

Cela fait 457 000 € et on devrait tomber sur 428 225 €. On ne retrouve plus les crédits des conseils de quartiers. Dans quelles lignes les avez-vous mis ?

Je n’ai pas bien compris non plus pourquoi vous imputez la hausse du budget spécial de 8.8% en totalité à l’ouverture du centre d’animation de la Tour des Dames. Les lignes les plus abondées du grand tableau récapitulatif  ne me semblent pas pouvoir toutes avoir un lien avec le futur centre d’animation, qui en plus ne pèsera sur le budget que pour les tous derniers mois de l’année 2013. Ce serait d’ailleurs utile d’obtenir un détail des dépenses nouvelles réellement imputables au projet de la Tour des Dames.

Parmi les lignes les plus abondées, j’ai noté les postes « fourniture de petits équipements » (+ 100 000 ), « fêtes et cérémonies » ( + 10 000), « catalogues et imprimés » ( +  10 000), « frais d’affranchissement » ( + 25 000), « services extérieurs divers » ( + 30 720),  « autres services » ( + 30 600). Quel est le rapport avec le centre de la Tour des Dames ? Qu’est-ce qui justifie de telles hausses ? Et à quoi correspondent les sommes pour « autres services » et « services extérieurs divers » ?

Dire que ces nouvelles hausses de dépenses sont imputables à l’ouverture du centre d’animation ne me semble pas crédible et ne tient pas debout.

C’est la raison pour laquelle nous ne voterons pas ce budget. »

Publié dans Paris 9e
Abonnez-vous à ma newsletter

Delphine Bürkli

Delphine Burkli Maire du 9e arrondissement de Paris
Conseillère de Paris