Intervention sur la rénovation des cités scolaires Jacques Decour et Edgar Quinet

Conseil de Paris 9 mai 2017

C’est avec une satisfaction non dissimulée que je prends la parole sur cette délibération, tant je me suis investie depuis 2014 pour que les cités scolaires Jacques Decour et Edgar Quinet soient enfin la priorité de la région Ile-de-France et de la Ville de Paris.

La Présidente de la Région Ile-de-France, Valérie PECRESSE, et sa Vice-Présidente Agnès EVREN ont, en effet, bâti un programme pluriannuel d’investissement pour la mandature, dont l’un des points majeurs est l’effort financier sans précédent dévolu à la rénovation des lycées franciliens. C’est un plan d’urgence exceptionnel et tout à fait inédit. Ce sont ainsi 5 milliards d’euros, le double de la mandature précédente, qui seront consacrés, d’ici 2020, aux lycées de la Région.

La cité scolaire Jacques Decour et le lycée Edgar Quinet dans le 9e arrondissement ont été retenus par la Présidente de la Région pour faire partie de ce P.P.I. révisé alors qu’ils ont été totalement – ces deux établissements – laissés-pour-compte et négligés par la Région Ile-de-France sous les mandatures précédentes.

J’ai œuvré depuis un an, à la suite de mon élection en tant que conseillère régionale, à la reconnaissance de ces deux établissements comme sites prioritaires de la mandature. J’accompagnerai maintenant cette décision dans sa mise en place concrète et rapide, en lien avec les proviseurs et les Conseils d’administration.

La cité scolaire Jacques Decour est l’une des plus grosses cités scolaires de Paris, regroupant sur 3 hectares un collège, un lycée et des classes préparatoires qui accueillent quelque quelques 2.000 élèves du 9e arrondissement, mais également des 17e, 18e et 19e arrondissements. C’est un joyau patrimonial parisien qui nécessite des travaux importants, urgents, notamment pour faire face à la hausse constante de ses effectifs. La Vice-Présidente Agnès EVREN avait d’ailleurs consacré sa première visite parisienne de diagnostic à la cité scolaire Jacques Decour.

Je rappellerai également que le premier schéma directeur sur Jacques Decour avait été lancé en 1992 par Jacques CHIRAC alors Maire de Paris, avait permis la réalisation d’une première phase de travaux sur Decour et que la Région Ile-de-France, passée à gauche en 1998, n’avait ensuite pas tenu ses engagements, le chantier ayant été interrompu.

Aujourd’hui, la situation est préoccupante : toute une partie de la cité scolaire présente de nombreuses fissures, des escaliers menacent de s’effondrer, le réfectoire n’est plus aux normes, des salles entières sont inexploitées faute de travaux et des préfabriqués construits dans la cour du collège le temps des travaux sont utilisés comme classes depuis plus de 10 ans.
Je voudrais également souligner et féliciter la Présidente de la Région pour un le plan pluriannuel – inédit aussi – de maintenance qui accompagne ce P.P.I. qui est créé pour un budget d’un milliard d’euros, qui concernera pour le 9e arrondissement les lycées Lamartine, Jules Ferry et Condorcet.

Je vous invite donc, chers collègues, à voter avec enthousiasme cette délibération absolument majeure.

Je vous remercie.