Le Centre d’animation Valeyre ne fait plus recette : baisse constante de la fréquentation

Conseil de Paris – 14 octobre

La fréquentation baisse assez nettement entre août 2012 et juin 2013 et cette baisse impacte surtout les usagers de Quotient familial (QF) 1 à 4, soit les plus bas revenus.

Or la réforme tarifaire adoptée fin 2011 par le Centre d’animation et qui s’est appliquée à la rentrée 2012  avait pour but de favoriser justement les bas revenus, ( du QF 1 à 4 )  et les tarifs ont clairement baissé pour eux. En compensation, les QF 6, 7, 8 ont été remontés, le QF 5 n’a presque pas bougé.

L’objectif politique de la Mairie de Paris était de pousser les moins aisés à faire des activités avec l’idée que les plus riches continueraient eux à payer à plein pot.

Or, la fréquentation de Valeyre, avant et après réforme, montre que le résultat est doublement raté : les moins riches viennent encore moins, du fait sans doute de la crise économique et les plus riches s’en vont parce que le coût de la vie est de plus en plus cher pour eux aussi à Paris. 

Entrée du centre Valeyre

Centre d’animation Valeyre, rue Rochechouart.

Publié dans Conseil de Paris, Paris 9e
Abonnez-vous à ma newsletter

Delphine Bürkli

Delphine Burkli Maire du 9e arrondissement de Paris
Conseillère de Paris