Le choix de l’efficacité et de l’action, le choix d’une maire et d’une équipe enracinée dans le 9e

Le 15 mars dernier, vous avez choisi de me placer très largement en tête au premier tour de cette élection municipale. Je vous remercie sincèrement pour votre confiance et vous invite le 28 juin prochain à amplifier ce score afin de me donner une large majorité pour poursuivre la transformation du 9e arrondissement, votre arrondissement.

Vous le savez, le second tour aurait normalement dû avoir lieu le dimanche 22 mars. Mais l’épidémie de COVID-19 a modifié le calendrier électoral. Devant l’ampleur de cette pandémie, la politique et les enjeux de cette élection sont passés au second plan pour laisser place aux actions de préventions, de solidarité et pour organiser la vie quotidienne des habitants, dans une ville devenue déserte.

De la plus étrange des manières, nous avons vécu une troublante parenthèse, unique dans notre histoire. Je veux parler de cette longue période de confinement, tel un temps suspendu. D’autres priorités ont occupé vos esprits. Protéger vos proches, vous organiser pour permettre à vos enfants de traverser le confinement dans les moins mauvaises conditions.

Mon devoir : vous soutenir, vous aider, vous accompagner dans cette épreuve

La mairie du 9e n’a jamais fermé ses portes et j’ai mis en place avec mon équipe un dispositif spécifique pour être joignable 24h/24, 7j/7. Pendant cette période, il était de mon devoir de vous soutenir, de vous aider, de vous accompagner dans cette épreuve.

D’abord, en distribuant des masques aux pharmacies, aux personnels soignants, aux agents municipaux, aux gardiens d’immeubles nos relais sur le terrain, aux commerçants qui malgré le danger ont continué à faire leur métier et je les remercie.

Une crèche et deux écoles de l’arrondissement sont restées ouvertes, grâce à la formidable mobilisation des personnels et des enseignants pour accueillir les enfants des soignants en première ligne dans le lutte contre l’épidémie. Ces jeunes élèves ont pu continuer à étudier et à bénéficier de repas chauds. Nous avons été aux côtés des séniors et des personnes isolées en leur livrant quotidiennement des repas ou des provisions. À la mairie du 9e une équipe soignante vous accueille également depuis le mois d’avril pour effectuer des tests de dépistage.

Il y a eu incontestablement un avant et un après 15 mars. Nous n’oublierons jamais ces deux mois de confinement. Il faut maintenant apprendre à vivre avec ce virus et nous tourner vers l’avenir et « panser » littéralement le monde d’après.

Le déconfinement soulève de nouvelles inquiétudes. Et plus que jamais, je suis mobilisée pour sauver l’emploi, et notamment notre commerce de proximité, nos artisans et nos professions libérales. Je veux aussi permettre aux professionnels de la culture (intermittents, directeurs de salles, artistes) de reprendre le chemin de la scène. En lien avec le gouvernement, j’agis concrètement pour soutenir ces secteurs en difficulté et redonner le sourire à notre arrondissement, celui des arts et de la culture.

Je suis, vous le savez, une femme libre, pragmatique et déterminée à vous proposer un nouvel avenir pour Paris.

Dans ce contexte inédit, je suis et je reste à votre écoute, à votre service comme je l’ai été ces six dernières années.

Dimanche 28 juin, je vous invite à vous mobiliser, en faisant le choix de l’efficacité et de l’action, le choix d’une maire et d’une équipe enracinée dans le 9e.

Delphine Bürkli.