Le commerce et l’artisanat dans le 9e

Dans notre arrondissement, l’artisanat compte aujourd’hui près de 1600 entreprises avec des savoir-faire d’excellente qualité, dans des secteurs très variés. Ces métiers représentent le patrimoine vivant du 9e ancré dans la tradition mais aussi porté vers la modernité et l’innovation. Nous devons tout faire pour les défendre, car les commerçants et artisans jouent un rôle essentiel dans l’organisation de la vie économique et sociale de nos quartiers.

Or aujourd’hui, de nombreuses contraintes pèsent sur les petites entreprises :
niveau de fiscalité décourageant,
hausse des loyers : d’où des difficultés à s’installer, à se maintenir voire même se développer dans ses locaux,
développement de la mono-activité : qui défigure nos quartiers et menace l’artisanat,
développement mal maîtrisé des enseignes de grande distribution qui fragilise les commerces et artisans indépendants,
difficultés à trouver des apprentis.

Maire du 9e arrondissement, je mettrai l’artisanat et le commerce de proximité au cœur de mes priorités. Je pourrai m’appuyer sur une équipe de personnalités très engagées sur les questions de développement économique et d’emploi : Alexis Govciyan, responsable d’organisme professionnel, Annick Charléty, spécialiste de l’artisanat d’art et du patrimoine et Sylvain Maillard, chef d’entreprise.
Dès mon élection, je proposerai en concertation avec l’ensemble des acteurs de l’artisanat et du commerce de proximité, une véritable stratégie afin de garantir la mixité habitat/activité dans le 9e. Pour la mettre en œuvre, à mes côtés, je nommerai un adjoint au maire de plein exercice, en charge de l’artisanat et du commerce.

Mes Propositions pour faciliter les conditions d’exercice des entreprises :

  • Baisser la fiscalité locale qui pèse sur le développement des entreprises : taux de cotisation foncière des entreprises (CFE) et cotisation minimum, droits de voirie pour les étalages, terrasses, enseignes.
  • Simplifier la réglementation des étalages et terrasses et mettre en place une véritable médiation avec les riverains pour une cohabitation harmonieuse.
  • Ouvrir les marchés publics à toutes les entreprises du 9e arrondissement : les aider à candidater aux appels d’offre et veiller à ce que les critères fixés n’aient pas pour effet de les exclure du marché.
  • Créer le « livret d’Epargne Paris » qui permettra aux Parisiens d’épargner utile pour financer des projets locaux (PME, petits commerces), créateurs d’emplois dans la capitale.
  • Faciliter l’accès au financement des entreprises à travers les organismes de cautionnement et de garantie présents dans l’arrondissement.
  • Assurer la diversité des commerces en préemptant certains fonds de commerce (c’est possible depuis la loi Dutreil), à commencer par le quartier Pigalle-Frochot.
  • Faire du stationnement des professionnels une priorité.
  • Donner la priorité aux salariés des entreprises de l’arrondissement dans l’accès aux logements. En parallèle, nous favoriserons l’emploi des jeunes en créant notamment une résidence pour les apprentis. De même, nous ferons une mise à plat avec la SAGI des conditions de gestion de ses hôtels industriels.

Je souhaite le développement du tissu productif du 9e, gisement de savoir- faire, d’emploi, de richesse et de créativité ! Nous engagerons les politiques de valorisation et de soutien avec des actions collectives.

Nous serons une équipe municipale à votre écoute : des réunions régulières seront organisées avec les artisans et commerçants pour recueillir les avis et suggestions, présenter nos propositions, décider et mettre en œuvre une politique adaptée. Avec vous je veux lancer une dynamique de mobilisation auprès de tous les chefs d’entreprises pour remettre le commerce et l’artisanat au cœur du 9e.

Propositions Commerce et Artisanat

Propositions Commerce et Artisanat