Le Maire de Paris refuse d’inscrire la lutte contre les clichés filles-garçons dans le réglement des crèches

Dans ce vœu relatif à la sensibilisation des enfants aux stéréotypes sexués, je demandais au Maire de Paris :

– de réaffirmer son engagement pour la promotion de l’égalité filles-garçons dès l’enfance, notamment en inscrivant explicitement ce principe dans le règlement de fonctionnement des établissements d’accueil de la petite enfance et la charte d’accueil de ces établissements.

– de se prononcer contre l’application de la théorie du genre dans les établissements d’accueil de la petite enfance.

Crèche

Crèche collective de la rue de Châteaudun

Voici le texte de mon intervention :

 »Comme chaque année, j’ai lu avec intérêt le rapport 2012 du comité de suivi des places d’accueil des jeunes parisiens que vous avez porté à notre connaissance, il y a quelques semaines.

Comme chaque année, j’ai lu avec attention votre édito, Monsieur Najdovski et j’ai été interpellé par une de vos annonces visant, je vous cite, « à mettre en place pour 2013 dans dix crèches une démarche de sensibilisation à reproduction des stéréotypes filles-garçons dès le plus jeune âge ».

Pour avoir souvent évoqué cette question avec les acteurs de la petite enfance à Paris (puéricultrices, médecins de PMI, responsables d’établissement), on sait que la promotion de l’égalité filles-garçons et la non-transmission des stéréotypes sexuels sont d’ores et déjà inscrits, de manière implicite, dans la charte d’accueil et le règlement de fonctionnement des établissements de la petite enfance, à travers les objectifs de bien-être affectif, de développement et d’épanouissement de l’enfant. Et je considère que cette démarche va dans le bon sens puisqu’elle vise à déconstruire les stéréotypes existants, pour réduire à la base les inégalités entre hommes et femmes dans la société.

D’où l’idée de ce vœu pour préciser vos réelles intentions en la matière que je vous propose d’adopter aujourd’hui.

Car, si derrière votre annonce, vous souhaitez, sans le dire explicitement, appliquer la théorie du genre dans les établissements d’accueil de la petite enfance, là, je considère que vous faites fausse route et que vous n’agissez pas pour le bien de l’enfant, un sentiment que partage plus de la moitié des personnels de la ville qui sont réticents à l’inscrire comme principe éducatif.

Le vœu que je vous propose est clair :

1 – Que le Maire de Paris réaffirme à la fois son engagement pour la promotion filles-garçons dès l’enfance, notamment en inscrivant explicitement ce principe dans le règlement de fonctionnement des établissements d’accueil de la petite enfance et la charte d’accueil de ces établissements.

2 – que vous nous communiquiez la liste des établissements pilotes qui participeront au projet de prévention des stéréotypes de genre.

3 – que le Maire de Paris se prononce clairement contre la théorie du genre dans les établissements d’accueil de la petite enfance. »

L’adjoint au Maire de Paris, M. Christophe Najdovski, nouveau candidat des Verts à la Mairie de Paris, n’a apporté aucune réponse à nos trois demandes.

Publié dans Conseil de Paris Tagués avec : ,
Abonnez-vous à ma newsletter

Delphine Bürkli

Delphine Burkli Maire du 9e arrondissement de Paris
Conseillère de Paris