Mon programme pour le 9e de demain

Programme de Delphine Bürkli

« Après six ans de mandat, que de chemin parcouru avec vous pour embellir, verdir,
aménager, transformer l’arrondissement. Si vous me renouvelez votre confiance,
je poursuivrai résolument mon action vers la transition écologique.
Je veux faire de notre territoire un lieu pilote en matière de réduction des gaz à effet
de serre pour mieux respirer.
Mon objectif est d’inventer la ville de demain, une ville autonome moins énergivore,
tout en conservant l’authenticité du 9e, un arrondissement dans lequel il fait
bon vivre, attentif aux plus fragiles, moteur pour les étudiants et les
jeunes actifs, agréable pour nos familles et nos seniors.
Notre feuille de route pour les six prochaines années est ambitieuse. Je vous laisse la découvrir.
« 

Planter, fleurir, végétaliser pour mieux respirer

Dans cet arrondissement dense et minéral, nous avons tenu notre engagement, celui de verdir nos rues. Nous voulons aller encore plus loin et créer de toutes pièces des espaces verts.

NOS PROPOSITIONS :

  • Remplacer du bâti existant par le biais de la préemption, pour créer un square et planter des arbres dans l’esprit des jardins de Bothorel au XIXe siècle.
  • Créer 9 rues jardins où la place du piéton sera centrale. Nous le ferons rues de Calais, Mansart, Chantilly, Pétrelle, Lentonnet, Thimonnier, Godot de Mauroy ainsi que Delta etTrévise.
  • Créer une zone végétalisée devant le lycée Jacques Decour, entre les rues Bochart de Saron et Rodier.
  • Végétaliser 3 axes importants du 9e : rues Saint Lazare, Condorcet et Pierre Fontaine.
  • Végétaliser la place Pigalle, protéger sa fontaine, et réaménager les places Kossuth et Gustave Toudouze.
  • Instaurer un « conseil local de défense écologique » avec des citoyens tirés au sort, chargés de se réunir tous les deux mois et de voter une mesure écologique concrète à chaque session.
Projet de square Pigalle-Martyrs
Création d’un nouveau square dans le quartier Pigalle-Martyrs

Intégrer la nature en ville c’est également :

  • Défendre le bien-être animal par la création d’un numéro spécial pour signaler les comportements de maltraitance animale, par l’interdiction définitive desanimaux sauvages dans les cirques et les manifestations parisiennes, en favorisant l’adoption des animaux abandonnés via des associations reconnues.
  • Intégrer les animaux dans l’arrondissement et faciliter la vie de leurs propriétaires par l’installation de distributeurs de sachets biodégradables, par le développement de la visite des animaux de compagnie dans les hôpitaux, les EHPAD, les écoles et les crèches et par l’accès à des consultations vétérinaires à coût modéré.
Projet de végétalisation rue du Delta
Création de 9 rues jardins. Ici, rue du Delta

Nettoyer, trier, entretenir pour un 9e plus propre

La propreté fait partie des priorités des Parisiens et des habitants de l’arrondissement. Pourtant, depuis 2014, les moyens de la ville de Paris sont en baisse. Nous avons dû,
à notre niveau, pallier le déficit de personnel et les divers dysfonctionnements. Aujourd’hui, il est urgent de 
remettre à plat toute l’organisation de la propreté.

NOS PROPOSITIONS :

  • Décentraliser les compétences au niveau du maire d’arrondissement pour gérer en direct les collectes, les horaires, les plans de lavages ainsi que les matériels et les personnels.
  • Équiper l’ensemble de l’arrondissement de nouvelles corbeilles de rues plus grandes et permettant le tri.
  • Doubler le nombre de « Cendriers du Neuf » à proximité des arrêts de bus et des traversées piétonnes. Ce dispositif de collecte et de recyclage des mégots, initié dans le 9e en 2016, est une première à Paris.
  • Organiser un jour de collecte supplémentaire des bacs jaunes (papier, carton, plastique, emballage…) et mettre en place une collecte en porte-à-porte des biodéchets.
  • Créer une ressourcerie rue Jean-Baptiste Pigalle permettant de donner une seconde vie aux objets (jouets, vêtements, meubles, vaisselle…).
  • Ouvrir 3 nouveaux sites publics de compostage : square Alex Biscarre, cour Chaptal et cour Cadet.
  • Créer un nouveau lieu d’apport volontaire bimestriel des petits électroménagers et appareils électroniques sur la place Adolphe Max.
  • Créer un service municipal de conseil et d’accompagnement sur les mesures à prendre contre les nuisibles (punaises de lit, rats, cafards).

Fluidifier, organiser, se concerter pour mieux se déplacer

L’enjeu de demain est de permettre aux familles, aux enfants, aux personnes âgées et handicapées, aux cyclistes de se déplacer en toute sécurité.
Il nous faut aussi 
limiter les flux de transit et interdire les cars de tourisme diesel, en concertation avec les professionnels du secteur.

NOS PROPOSITIONS :

Plus de place pour les piétons

  • Créer deux quartiers piétons autour des axes Bergère-Richer et Martyrs-Milton. L’accès, contrôlé par des bornes retractables, sera réservé aux riverains, taxis, livraisons et transports en commun.
  • Créer 5 nouvelles aires piétonnes : rues Rossini, Cardinal Mercier, Boudreau, Buffault et Victoire (du 6 au 12).
  • Sécuriser le cheminement piéton sur les rues La Fayette et Châteaudun en créant une piste cyclable protégée sur chaussée et installer du mobilier végétal (il est impossible de planter en pleine terre en raison de la présence de réseaux en sous-sol).

Amplifier le plan vélo

  • Passage en zone 30 du centre et de l’ouest de l’arrondissement (circulation limitée à 30 km/h, double sens cyclable avec signalisations renforcées, mise aux normes pompiers, réorganisation du stationnement).
  • Installer 1000 places supplémentaires (500 arceaux), 20 box sécurisés sur chaussée et 3 nouvelles stations de réparation.

Améliorer le réseau de bus

  • Renforcer la fréquence des lignes 74 et 85 par des aménagements de voirie.
  • Modifier l’itinéraire de la ligne 32 pour mieux desservir le quartier Trinité-Chaussée d’Antin et étendre la ligne 40 vers les Grands Boulevards.

Fluidifier les circulations

  • Réviser le plan de circulation pour éviter le trafic de transit dans les rues étroites et résidentielles (ex : rues Taitbout – d’Aumale – Rochefoucauld).
  • Réaménager la rue de Clichy en réduisant de 50% le trafic pour élargir et végétaliser les trottoirs.
  • Rendre le stationnement payant pour les deux-roues motorisés thermiques et apporter un soutien financier de la ville de Paris à la conversion à l’électrique.
  • Lancer une consultation parisienne et francilienne sur la mise en place d’outils de régulation du trafic aux portes de Paris.
  • Convertir des parkings en pôles de logistique urbaine pour maîtriser les livraisons liées au e-commerce.
  • Multiplier les bornes de recharge électrique.
Projet rue de Clichy
Aménagement de la rue de Clichy en lieu de promenade

Respecter, protéger, prévenir pour un 9e encore plus sûr

Nous appelons de nos vœux la création d’une police municipale, véritable force de proximité aux côtés du maire d’arrondissement et de la population, pour remettre de l’ordre dans l’espace public.

NOS PROPOSITIONS :

Faire respecter l’espace public

  • Permettre aux habitants du 9e de solliciter directement la police municipale armée (via un numéro dédié).
  • Installer 12 caméras de vidéo-protection supplémentaires dès 2021.
  • Sécuriser les squares par la présence d’un gardien.
  • Lutter contre les débordements de terrasses des bars et restaurants par une amende de 500€ contre 135€ aujourd’hui.
  • Verbaliser systématiquement les dépôts sauvages.

Lutter contre les nuisances sonores, un enjeu de santé publique.

  • Verbaliser les nuisances sonores liées à la circulation (deux-roues motorisés, usage abusif des klaxons).
  • Engager une procédure de suppression des autorisations de terrasse des débits de boissons et restaurants au bout de trois amendes consécutives.

Assurer la sécurité des piétons

  • Sécuriser les abords des crèches, écoles, collèges et lycées (verbalisation, radars pédagogiques, renforcement des marquages au sol, ralentisseurs). Ce sera à la nouvelle police municipale d’assurer aussi la sécurité de ces passages piétons.
  • Renforcer la verbalisation des deux- roues et trottinettes empruntant les trottoirs.

Prévenir les risques

  • Créer un Conseil parisien des risques majeurs, en lien avec chaque mairie d’arrondissement, pour mieux anticiper les crises (accident, collectif, attentat, manifestation, épidémie, canicule, crue…) et améliorer l’information à la population.
  • Poursuivre et renforcer les formations aux gestes qui sauvent en lien avec la brigade des sapeurs-pompiers et la Croix-Rouge.
Projet Châteaudun
Sécurisation des cheminements piétons et cyclistes rue de Châteaudun et rue La Fayette

Élever, protéger, divertir pour des enfants heureux dans le 9e

Le 9e reste un arrondissement attractif, avec une population en augmentation. Nous continuerons à placer les familles et le bien-être des enfants au cœur de notre action municipale.

PETITE ENFANCE

  • Ouvrir une maison de l’enfance (halte-garderie, goûters d’anniversaire, ateliers pédagogiques…) cité Charles Godon.
  • Ouvrir aux familles le samedi les cours des crèches et écoles disposant d’un accès indépendant (crèches de la rue des Martyrs, écoles du 22, rue Rochechouart et 9, rue Blanche…).
  • Donner du temps pour eux aux parents isolés grâce à un compte baby-sitting de 50h par an.
  • Implanter un nouveau manège place de Budapest.
  • Équiper toutes les crèches municipales et associatives sous contrat de purificateurs d’air intérieur.
  • Généraliser l’accueil d’assistantes maternelles dans les crèches avec les enfants qu’elles gardent (à la suite de l’expérimentation réussie au sein de la crèche 15, rue de la Tour d’Auvergne).
  • Mettre en place un accueil en milieu ordinaire d’enfants porteurs de handicap dans la crèche rue Bleue.

ENFANCE

  • Équiper toutes les écoles qui n’en seraient pas encore pourvues de brumisateurs dans les cours et de pare-soleil sur les fenêtres pour mieux faire face aux épisodes de forte chaleur.
  • Ouvrir une classe inclusive en élémen- taire pour enfants porteurs du trouble autistique.
  • Améliorer la qualité d’accueil des plus petits en assurant la présence d’un agent spécialisé des écoles maternelles (ASEM) par classe.
  • Instaurer un budget d’autonomie pour chaque directeur d’école municipale afin de lui permettre de gérer au plus près et de façon très rapide les petits travaux.
  • Créer une bourse d’échange et de revente de vélo pour enfants pour faciliter l’apprentissage du vélo dès le plus jeune âge.

Le mercredi au vert
Nous proposons d’instaurer la semaine d’école à 4 jours (lundi, mardi, jeudi et vendredi de 8h30 à 16h30) à la rentrée 2021 et de mettre en place le «mercredi au vert» pour permettre aux enfants d’effectuer des sorties à la journée en privilégiant les sites parisiens ou franciliens accessibles en transports en commun. En 2017, nous avions été le seul arrondissement à mener une consultation des familles sur la réforme des rythmes scolaires de 2013. À la grande majorité, vous aviez indiqué qu’il vous paraissait préférable que la journée du mercredi soit dédiée au seul périscolaire ou au repos.

  • Rendre plus agréable le square Montholon grâce à un nouveau revêtement drainant et non poussiéreux, à la modification du grand bosquet, à la rénovation de l’aire de jeux des plus jeunes et à l’aménagement de ses abords.
  • Supprimer le stationnement des deux-roues motorisés autour des crèches, écoles, collèges et lycées.

Alimentation : toujours mieux déjeuner à la cantine
La restauration scolaire dans le 9e est devenue sous ce mandat l’une des plus vertueuses de Paris. Aujourd’hui, nous servons 52% de repas issus de l’alimentation durable. Nous nous engageons, au cours du prochain mandat, à augmenter encore cette part et à passer à deux menus végétariens par semaine. Nous continuerons à proposer du pain des boulangers du 9e, de la soupe et des pâtisseries « maison ».
Nous renforcerons notre partenariat avec la Fondation Nicolas Hulot initié en 2016 avec le programme « Mon Restau Responsable » avec pour objectif en 2020 la suppression des nitrites, après avoir retiré en 2019 le plastique de tous les contenants. Nous maintiendrons les déjeuners portes ouvertes pour les parents et les commissions menus.
Nous poursuivrons le plan de modernisation des cantines scolaires avec la rénovation des cuisines des écoles Blanche, Chaptal et Grange Batelière.

JEUNESSE

  • Poursuivre et achever la rénovation de la cité scolaire Decour et du Lycée Edgar Quinet.
  • Créer dans chaque collège un centre de loisirs et un cycle de type Erasmus pendant les vacances.
  • Lancer un concours d’éloquence pour les lycées, de dictée pour les CM2 et de photo «regard neuf : mon quartier, mon regard» pour les collèges et lycées avec exposition sur l’avenue Trudaine.
  • Poursuivre l’Atelier Théâtre du Neuf (AT9) pour les collégiens de l’arrondissement.
  • Créer un réseau de parrainage entre les entrepreneurs et les élèves du 9e.
  • Ouvrir au sein du Centre Médico Psychologique rue de la Tour d‘Auvergne et de l’espace ados rue Clauzel, un lieu dédié à la lutte contre l’addiction aux écrans.

Poursuivre l’engagement en faveur de la biodiversité
Après la labellisation de nos 5 squares en refuge Ligue de Protection des Oiseaux (LPO), nous ferons de chaque enfant du 9e un ambassadeur de la biodiversité (ateliers vigie-nature pour observer la faune et la flore en partenariat avec le Museum national d’Histoire Naturelle, création des refuges LPO dans les copropriétés et les écoles).

Bouger, souffler, s’entraîner pour garder la forme dans le 9e

L’activité physique participe au bien-être et à la qualité de vie des habitants. Dans notre arrondissement, nous continuerons à accompagner les associations sportives et leurs bénévoles qui font vivre les valeurs du sport : le courage, la tolérance et le respect.

NOS PROPOSITIONS :

  • Aménager un mur d’escalade pour enfants rue Pierre Sémard à l’image de celui créé sur les quais de Seine et un skate park boulevard de Clichy.
  • Ouvrir la piscine du collège Condorcet pour les scolaires et familles du quartier, en lien avec la mairie du 8e.
  • Installer des purificateurs d’air dans les équipements sportifs (gymnases, dojo…)
  • Proposer des activités sportives gratuites le week-end, dans la cité scolaire Jacques Decour.
  • Privatiser la gestion de nos piscines municipales par délégation de service public sur le modèle de la piscine Pailleron (19e).
  • Créer un événement annuel autour du Handisport dans la cour de la mairie.
  • Améliorer l’accessibilité des équipements sportifs et poursuivre la rénovation des sanitaires et des vestiaires.
  • Poursuivre le programme d’activités « Bien vieillir dans le 9e » et installer des équipements sportifs adaptés aux seniors dans les squares.
Projet rue Pierre Sémard
Création d’un mur d’escalade, rue Pierre Sémard

Créer, exposer, s’émerveiller pour toujours plus de culture dans le 9e

La ville se définit par son Histoire, ses peintres, ses musiciens, ses poètes,
ses écrivains. Des artistes venus du monde entier continuent à lui donner un supplément d’âme. Parce que les arts nous rassemblent, nous continuerons au cours de ce mandat, à 
promouvoir la diversité de l’offre culturelle.

NOS PROPOSITIONS :

  • Créer une annexe du Conservatoire municipal du 9e dédiée à la musique et à la danse dans les locaux de l’ancienne imprimerie de la Cour Cadet.
  • Proposer un lieu dédié à la culture, au théâtre et à la création (maison des compagnies) dans les locaux du Conservatoire national de théâtre, libérés en 2023, rue du Conservatoire.
  • Ouvrir la bibliothèque Chaptal le dimanche et y prévoir des lectures de contes.
  • Organiser un festival annuel de séries et films tournés dans le 9e en plein air dans la cour de la mairie.
  • Mieux encadrer les tournages de films et de séries (horaires, nuisances sonores…) et veiller à ce qu’ils n’impactent pas toujours les mêmes quartiers en lien avec les régisseurs et la mairie d’arrondissement.
  • Rénover et protéger les anciennes peintures murales publicitaires à l’angle des rues des Martyrs et Hippolyte Lebas.
  • Poursuivre la rénovation des églises de la Sainte-Trinité, de Notre-Dame de Lorette, Saint-Louis d’Antin et Saint- Eugène ainsi que de la grande synagogue de la Victoire.
  • Renforcer notre engagement en faveur des femmes. Poursuivre les événements « L se réalisent » et « Objectif Femmes » et créer un salon du livre 100% féminin.
Conservatoire rue Cadet
Ouverture d’un nouveau conservatoire rue Cadet

Entourer, soigner, aider pour un 9e toujours plus solidaire

Une ville se definit par les valeurs de ses habitants. Ces dernières années, vous avez toujours répondu présents. Avec vous, nous poursuivrons l’accompagnement des plus fragiles.

NOS PROPOSITIONS :

  • Créer un service public de maintien à domicile qui centralisera les demandes et travaillera avec toutes les associations.
  • Mettre en place un droit au répit pour les aidants familiaux (10 jours/an de prise en charge par la Ville de la personne aidée).
  • Ouvrir une halte de jour pour SDF dans le local vide au rez-de-chaussée du centre sportif Buffault.
  • Permettre la récupération par l’association «les hôtels solidaires » des surplus alimentaires des hôtels du 9e pour les plus défavorisés.
  • Favoriser l’installation d’un cabinet médical conventionné au pied de l’immeuble 151 rue du Faubourg Poissonnière.
  • Installer des défibrillateurs cardiaques dans le mobilier urbain (panneaux publicitaires) et devant chaque pharmacie.
  • Mettre à l’abri en moins de 3h les femmes et enfants victimes de violence.

Dialoguer, concerter, participer pour un 9e plus inclusif et collaboratif

La révolution numérique bouleverse tout dans nos relations humaines et les rapports sociaux. Notre enjeu pour le prochain mandat est de maintenir un dialogue fructueux avec les citoyens.

NOS PROPOSITIONS :

  • Accueillir la maison des associations dans les locaux de la mairie pour lui donner une meilleure visibilité et accroître sa capacité d’accueil.
  • Mettre en place un comité local de suivi autour de chaque projet d’aménagement et un comité des usagers des équipements municipaux de loisirs.
  • Créer pour chaque habitant un droit d’interpellation en début de séance du conseil d’arrondissement.
  • Proposer une journée citoyenne du neuf : chaque année les habitants bénévoles consacreraient une journée à la collectivité et au lien social.

Produire, développer, innover pour un 9e toujours plus attractif

Le 9e arrondissement, ce sont 300 000 visiteurs par jour, 20 000 entreprises, un tissu économique dense : du commerce de proximité aux start-ups les plus performantes, en passant par les grands magasins, les géants du numérique sans oublier le coeur
du marché de l’art français, l’hôtel des ventes de Drouot.

NOS PROPOSITIONS :

  • Instaurer un forum annuel « job étudiant » à la mairie pour permettre aux jeunes d’accéder aux offres d’emplois étudiants du quartier Opéra notamment, profitant ainsi de l’attractivité du 9e.
  • Ouvrir un marché alimentaire rue Sainte-Cécile le samedi matin et un marché de fruits et légumes en circuit court et bio, rue de la Trinité le dimanche matin.
  • Proposer un cycle de conférences « TechNeuf » : les fleurons du digital installés dans le 9e viendraient parler de leurs métiers, de leurs expériences et de leurs innovations.
  • Mettre en place une protection du commerce et de l’artisanat rue de Clichy, dans le quartier Pigalle et rue de Provence pour lutter contre la désertification commerciale et la mono-activité.
  • Réaménager le quartier commerçant Joubert / Victoire / Mogador pour le rendre plus attractif aux visiteurs et résidents de ce quartier emblématique de Paris.
  • Organiser chaque année une « Fête du commerce» avec la Chambre de Commerce et d’Industrie de Paris et relancer les illuminations parisiennes pour qu’elles soient plus créatives, innovantes et écologiques.
Projet de marché Sainte-Cécile
Création d’un marché alimentaire rue Sainte-Cécile

ZOOM SUR LE QUARTIER OPÉRA-CHAUSSÉE D’ANTIN
Quartier emblématique de Paris au rayonnement international, premier pôle commercial européen, je veux revoir intégralement, en lien avec les Grands Magasins et les acteurs du boulevard Haussmann, son aménagement de la Gare Saint-Lazare à la pointe Richelieu-Drouot, en donnant plus de place au végétal, aux cheminements piétons, aux mobilités décarbonées, tout en dotant le secteur d’une équipe de propreté et de sécurité dédiée. Il est aussi primordial de définir une stratégie touristique globale pour éviter le surtourisme, phénomène croissant en Europe et interdire d’ici trois ans les cars de tourisme roulant au diesel, en concertation avec les professionnels du tourisme.

Se loger, rénover, devenir propriétaire pour vivre durablement dans le 9e

Depuis 2014, 250 logements aidés ont été livrés dans le 9e. Il faut toujours plus permettre aux familles de rester dans l’arrondissement qu’elles aiment.

NOS PROPOSITIONS :

  • Engager un programme de rénovation des logements sociaux vieillissants du 9e et conseiller les locataires pour faire des économies d’énergie.
  • Dans l’attribution des logements aidés, continuer de donner toujours plus la priorité à ceux qui travaillent dans les services publics parisiens.
  • Développer le logement intermédiaire, notamment à destination des familles et des classes moyennes, dans le cadre de conventions passées avec les bailleurs.
  • Créer un portail répertoriant des offres de logement chez l’habitant pour les étudiants ou personnes seules.

FAIRE TOUJOURS MIEUX AVEC MOINS D’ARGENT
Le budget de fonctionnement de la mairie du 9e arrondissement est en baisse depuis 6 ans. Nous poursuivrons nos efforts pour maîtriser les dépenses et faire toujours mieux avec moins d’argent public au service des habitants du 9e.