Propreté de Paris : des annonces mais le matériel est HS

Cet été, la presse a largement relayé les problèmes de propreté qui dégradent l’image de Paris et la qualité de vie des Parisiens. Si la Maire de Paris s’est engagée à faire de la propreté sa priorité, les résultats ne sont pas au rendez-vous.

Delphine Bürkli, Maire du 9e arrondissement, était intervenue en Conseil de Paris en octobre dernier pour demander le recrutement de postes d’éboueurs budgétés mais non pourvus. Hier soir, deux vœux ont été adoptés par le Conseil du 9e arrondissement afin de demander à l’exécutif municipal de faire réparer les bouches de lavage hors service et les colonnes à verre.

Les bouches de lavage permettent de fournir de l’eau potable pour accompagner le balayage des rues : plus de 40 sont défectueuses à l’échelle de l’arrondissement mais l’ensemble du territoire parisien est concerné. De nombreuses colonnes à verre enterrées sont également hors service dans le 9e arrondissement et sur tout le territoire parisien.

Delphine Bürkli demande à ce que le plan de renforcement de la propreté, qui sera présenté en novembre en Conseil de Paris, intègre la question des investissements sur le matériel vétuste de la Direction de la Propreté : engins de lavage, remplacement des camion-bennes, réparation des bouches de lavage, des colonnes à verre enterrées…

Publié dans Actualités, Paris 9e, Propreté
Abonnez-vous à ma newsletter

Delphine Bürkli

Delphine Burkli Maire du 9e arrondissement de Paris
Conseillère de Paris