Un 9e arrondissement plus propre

Delphine Bürkli et NKM

Un constat s’impose : le 9e arrondissement est sale. Les poubelles débordent, les trottoirs sont jonchés de déchets et les équipements publics abandonnés.

Face à cette situation, si vous m’élisez Maire du 9e, je m’engage à :

Garantir des trottoirs propres, des poubelles ramassées rapidement et des sanctions pour toute dégradation des équipements publics.

Nommer un adjoint dédié uniquement à la gestion de l’espace public (la propreté, la voirie et les espaces verts).

Déléguer la collecte des bacs à ordures à des entreprises privées comme cela est fait dans les arrondissements voisins du 10e et du 18e.

Réaffecter, grâce à la délégation de service public, les effectifs de la propreté de Paris au nettoyage des rues : leur cœur de métier.

Adapter les horaires en fonction des besoins (par exemple en automne avec le ramassage des feuilles mortes ou pour pallier les intempéries hivernales).

Mes propositions concrètes pour le 9e

  • Tolérance zéro pour les incivilités, sanctionnées par des «brigades vertes» qui patrouilleront dans l’arrondissement.
  • Création d’une brigade propreté volante, la nuit et le week-end, pour intervenir rapidement sur demande.
  • Mise en place d’un numéro gratuit 7j/7 24h/24 pour signaler une dégradation à la brigade volante.
  • Remplacement des matériels vétustes et manquants par de nouveaux outils plus silencieux et moins polluants.
  • Réduction de la taxe d’enlèvement des ordures ménagères pour les copropriétés pratiquant le tri sélectif.
  • Développement de nouvelles techniques comme les souffleuses pour le nettoyage des stationnements deux roues.
Tract propreté page 1
Un 9e arrondissement plus propre – page 1.
Tract propreté page 2
Un 9e arrondissement plus propre – page 2.