Vœu pour lutter contre la prostitution dissimulée

Conseil de Paris – Présentation du vœu de Delphine Bürkli, Maire du 9e, pour lutter contre la prostitution dissimulée dans certains salons de massage à Paris

Depuis trop d’années maintenant, sur notre territoire, dans nos quartiers, les autorités parisiennes ont laissé faire … et toléré l’implantation de centaines d’établissements dits « salons de massage » qui n’ont rien à voir avec l’art du massage mais plus à voir avec le retour des maisons closes.

Le vœu que je vous propose, avec mes collègues maires d’arrondissement de mon groupe, vise à remettre au centre des débats la lutte contre la prostitution dissimulée et l’esclavage sexuel qui se déroulent, en ce moment même, dans ces établissements à Paris.

Proposer la labellisation des établissements, tel que je fais, est un premier pas qui doit permettre de distinguer les salons de massage professionnels de qualité, des lieux qui se cachent derrière une devanture pour se livrer à ce type d’activités illégales.

Fermer 26 salons de prostitution comme ce fut le cas en 2013 pour l’ensemble de Paris, alors qu’il faudrait en fermer trois fois plus, ne peut plus être la seule réponse des autorités.

Grâce à une charte de bonnes pratiques stricte portée par la mairie centrale, la préfecture de Police, les mairies d’arrondissement et les fédérations professionnelles, nous rendrons visibles les établissements vertueux et a contrario ceux qui ne le sont pas et mettrons plus fortement les propriétaires qui choisissent de louer leurs biens, devant leurs responsabilités, en s’exposant à des poursuites en proxénétisme.

C’est donc une initiative pragmatique, de bon sens qui, je l’espère recueillera l’unanimité de notre Conseil.

Publié dans Actualités, Conseil de Paris, Paris 9e, Sécurité
Abonnez-vous à ma newsletter

Delphine Bürkli

Delphine Burkli Maire du 9e arrondissement de Paris
Conseillère de Paris